le passage d'âme à manier avec prudence

Le passage d’âme, à manier avec prudence

Aujourd’hui je vous propose cet article sur le passage d’âme. Je rencontre de plus en plus de personnes intéressées par le sujet et qui s’interrogent sur le fait ou non d’être passeur d’âme. Qu’est-ce que cela signifie ? Comment cela se passe-t-il ? Tout le monde peut-il le faire ? Dans cet article, j’essaie de vous apporter quelques éléments de réponses au regard de ma propre expérience de passeuse d’âme.

Le passage d’âme, essai de définition

Je pourrais simplifier à l’extrême en disant que le passeur ou la passeuse d’âme a pour fonction de faire passer des âmes. Oui mais où ? Et une âme ? D’abord, cela signifie que notre espace ou notre dimension matérielle est loin d’être unique et qu’il existe d’autres espaces non matériels en parallèle de celui-ci où nous sommes incarnés. Ensuite une âme, dès lors que vos proches décèdent, se détache progressivement de la matière. Cela peut être plus ou moins rapide.

La plupart du temps, vos défunts arrivent à s’élever seuls.

Parfois tel n’est pas le cas. Et pour permettre à l’âme de passer dans une dimension non matérielle plus élevée, celle-ci a besoin d’un passeur d’âme. Donc en résumé, le passeur d’âme est un pont entre deux rives.

Les précautions à prendre pour un passeur d’âme

Par période, le passeur d’âme peut être très sollicité, y compris la nuit. J’ai eu l’expérience d’être dérangée pendant des moments plutôt inappropriés.

Je me rappelle ainsi d’une fois où un défunt est venu insister alors que je déjeunais. Cela m’a alors profondément agacée.

Avec les expériences, je me suis rendue compte de la nécessité d’avoir une véritable hygiène lorsqu’on accepte cette capacité d’être passeuse d’âme. En effet, certains défunts vous laissent un ou plusieurs souvenirs sous la forme de sentiments, de leur fin ou de ce qui a pu les retenir dans notre dimension (peur, peine, colère etc.). Il est primordial de savoir nettoyer ses corps énergétiques et de prendre du temps pour soi pour se ressourcer et s’ancrer dans le présent. Bref il vous faut faire en sorte de bien vivre dans la dimension matérielle.

Pour rappel sur l’ancrage, voir aussi : https://emilie-m.net/lancrage-pour-vivre-au-present/

Après tout, vous êtes venu pour vivre une incarnation et pas pour rester « branché » H 24 avec d’autres espaces/dimensions.

Le passage d’âme, loin d’être un jeu

En outre, être passeur/passeuse d’âme requière beaucoup de compréhension, d’analyse, d’écoute afin de bien pouvoir réaliser votre fonction. En fait, le passeur d’âme n’est pas seulement le pont. Pour le dire autrement, ce n’est pas parce que vous imaginez une porte qui s’ouvre que le défunt y passe.

Les défunts ne sont pas toujours prêts à passer dans la lumière, c’est-à-dire dans un autre espace plus léger et à s’élever. Les raisons peuvent être multiples : peur de se détacher de la matière, le défunt n’a pas conscience d’être décédé, colère, peine excessive ou des « engagements » qui le retiennent.

Bref, le passeur d’âme doit faire preuve d’une certaine psychologie. Il vous faut rentrer en contact avec le défunt, le comprendre et parfois proposer un accompagnement personnalisé. Je me rappelle d’un homme qui n’avait pas conscience d’être décédé. Je lui ai demandé quelle date nous étions. Cela faisait visiblement plus d’un an que son incarnation avait cessé. Je lui ai demandé son dernier souvenir : une douleur sourde dans la poitrine. C’était visiblement une crise cardiaque. Il a alors pris conscience de son état. En échangeant encore, j’ai compris qu’il avait peu de foi et aussi qu’il avait une faible estime de lui-même. C’est un soutien moral et « psychologique » que je lui ai apporté et aussi spirituel. A la fin nous avons prononcé ensemble une prière que je lui avais proposé. Et il s’est élevé.

Le passeur d’âme, le soigneur d’âme

Cette fonction du passeur d’âme est souvent méconnue et pourtant importante. Les maladies ou encore la perte de foi d’un nombre de plus en plus important de personnes conduit leur âme à s’appauvrir et surtout à s’élever assez peu au cours de son incarnation. Si vous méditez peu ou si vous vous interrogez peu spirituellement, vous pouvez être dans ce cas.

Or, au moment de la fin de l’incarnation physique, si vos corps énergétiques ont été extrêmement détériorés, du fait d’une maladie, d’un manque de foi, d’une faible hygiène de vie, cela peut rendre votre passage dans la lumière difficile. Certains passeurs d’âmes peuvent alors devenir de véritables soigneurs d’âmes. Cela signifie que, pour permettre au défunt de rejoindre la lumière, ils vont « soigner » leur âme et les corps énergétiques de celle-ci afin de lui permettre de s’élever. Autrement dit, ils vont faire en sorte d’élever les vibrations de l’âme du défunt pour faciliter son passage. Cette pratique est essentielle aujourd’hui et peut se faire rapidement après le décès du défunt ou plus tard.

En résumé, le passeur ou la passeuse d’âme est une sorte de pont entre plusieurs espaces/dimensions et permet aux âmes en difficulté de passer dans la lumière. Cette fonction qui est la leur requiert protection et hygiène de vie. En outre, elle peut faire appel à des qualités d’écoute et de psychologie pour accompagner le défunt vers la lumière.

Enfin un passeur d’âme peut être amené à accompagner / soigner l’âme du défunt et ses corps énergétiques pour faciliter son passage.

Vous voulez en savoir plus sur le passage d’âme ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

2 réflexions sur « Le passage d’âme, à manier avec prudence »

    1. Bonsoir Marjorie, on peut effectivement envoyer du Reiki à un défunt, mais suivant un protocole bien précis. Il y a aussi d’autres techniques complémentaires pour accompagner un défunt. Les prières peuvent en faire partie.
      Bonne soirée,
      Émilie Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.