Je me libère de toute colère

« Juste pour aujourd’hui, je me libère de toute colère »

Deuxième idéal du Reiki Usui, celui-ci est centré sur une émotion souvent perçue comme destructrice : la colère.

Maîtriser et non pas contrôler

Prenons un instant pour réfléchir sur cet idéal parfois mal compris. Dès lors que nous entrons dans une voie de développement personnel, il est souvent question d’apprendre à maîtriser ses émotions. Maîtriser et non pas contrôler!

Dans nos sociétés occidentales, nous cherchons à contrôler le temps qui passe, ce que dira notre voisin et même parfois ce qu’il est en droit de penser. Dès lors qu’un événement ne se déroule pas comme nous le souhaitons, nous éprouvons souvent de la colère, de la frustration et/ou de la peine.

Exprimer ses sentiments

Au sein de plusieurs approches spirituelles, on explique la nécessité d’exprimer ses sentiments, car l’expression constitue une première étape de libération de ces sentiments avant leur transmutation. Force est de constater que certains d’entre nous expriment souvent leurs sentiments comme ils peuvent et avec violence.

Se libérer de toute colère passe par l’étape de maîtrise où j’accepte d’être en colère. C’est un état de fait. J’ai le droit d’avoir ce sentiment. Je suis d’abord en colère contre moi-même, d’avoir vécu telle situation et souvent de ne pas avoir « contrôlé » la situation.

Si besoin, exprimez vos sentiments à la personne avec laquelle vous vivez cette situation, mais de manière pacifique et objective.

« Je me sens en colère, car tu as fait un choix qui ne correspondait pas au mien ».

Évitez d’accuser la personne d’avoir mal fait quelque chose ou de manière péremptoire d’être ainsi ou comme cela. Car avouez bien que c’est la situation qui vous met en colère ou le comportement de telle personne et non pas la personne elle-même.

Libérer sa colère pour mieux se pacifier

Ainsi se libérer de sa colère est important, nécessaire et permet de pacifier votre corps, votre esprit et votre âme.

Acceptez de vivre ces sentiments. Accueillez-les avec toute la bienveillance que vous méritez, car la colère n’est qu’un état transitoire, surtout si vous le laissez vivre avec maîtrise.

A défaut, et si vous la contenez, le risque est grand de développer à terme des douleurs et/ou des maladies.

Aussi un petit conseil : « Juste pour aujourd’hui je me libère de toute colère ».