Passeur d’âmes

Une magnifique journée de dimanche qui m’inspire une réflexion…

Ce dimanche, nous nous sommes rendus à l’initiative de l’association Eveil’heures sur plusieurs sites autour de Broye.

Et force est de constater que nous avons notamment beaucoup œuvré pour permettre à des âmes de passer dans la lumière. J’ai servi de passage pour un grand nombre d’entre elles.

Mais c’est ensemble que nous les avons préparées à passer.

Passeur d’âme

Mais au fait de quoi parle-t-on ? En discutant avec un ami ce dimanche, nous avons pris conscience que certaines personnes, par empathie ou pitié, pouvaient être tentées de s’improviser « passeur d’âme ». Effectivement un passeur d’âme est celui qui joue le rôle de pont entre plusieurs espaces ou dimensions. Il peut ainsi ouvrir une porte ou un passage à une âme qui aurait manqué son tour. Oui, mais…

Prendre conscience de sa mort

Certaines âmes ne sont pas toujours prêtes à partir. Et le passeur d’âme peut être aussi celui qui parlemente avec beaucoup de bienveillance et d’amour et surtout sans jugement.

Beaucoup d’âmes sont souvent bloquées parce qu’elles ont été jugées. Il existe de nombreuses raisons qui les empêchent de monter.

Ce que nous avons pu notamment constater ce dimanche comme points communs, c’est le fait de nourrir des vibrations basses : colère, rancœur, haine, dégoût, douleurs etc.

Pour les faire monter, il est alors nécessaire de les préparer en les déchargeant d’une partie de leurs souffrances, leur montrer leur lumière et les rendre pleinement acteurs de ce passage, en les faisant prendre conscience pour les uns de leur mort, pour les autres de l’amour que nous leur portons.

Les animaux aussi

Même les animaux peuvent avoir besoin des services du passeur d’âme.

Ce dimanche, j’ai ainsi trouvé face à moi un bœuf, des canards et aussi un chien. Ce dernier était tellement heureux de passer dans la lumière qu’il me léchait abondamment le visage.

Avec d’autres âmes, j’ai dû davantage parler.

D’autres enfin avaient besoin que nous comprenions leur douleur. Je pense notamment à cet être qui avait été incarné en tant qu’handicapé mental et dont nous avons senti la détresse et la douleur.

A présent, ils ont fini d’errer.

Et je m’en satisfait pleinement.

Pour conclure cet article

Je souhaite juste mettre en garde les personnes empathiques ou celles qui souhaiteraient « jouer » au passeur d’âmes. Soyons humble. On peut entendre ou percevoir des défunts. Pour autant, sachez faire appel aux personnes qui sauront vous aider. Évitez d’expérimenter seul le fait de faire passer des âmes.

Celles-ci peuvent laisser des traces de leur souffrance au passeur d’âmes ou finalement rester accrochées. Une bonne hygiène de vie est indispensable pour réaliser cela. A mon sens, il est nécessaire par exemple d’avoir un ancrage solide et d’être bien incarné pour assurer ce rôle.

Enfin dans ce qui touche à l’ésotérisme, beaucoup de phénomènes semblent extrêmement fascinants. Pour autant, notre évolution repose aussi sur de la prudence et de la bienveillance envers soi-même Soyons humble face à la vie.

Belle journée à tous,

Émilie Laure

4 réflexions sur « Passeur d’âmes »

  1. Sagesse, justesse et humilité, il faut dire que ce n’était pas une journée
    faite pour l’improvisation vue les cas rencontrés.
    il faut une certaine dose de courage dans ce chemin.
    Aucune Ame ne doit être laissée sur le bord de la route
    (même d’un chemin en pleine forêt du Morvan)
    bien cordialement

    1. Oui, je suis bien d’accord avec toi. Aucune âme ne doit être laissée sur le bord de la route. Nous méritons tous la lumière.
      Amitiés,
      Émilie

  2. Oui,par moment, elles s’accrochent à nous… comme si notre corps était libre ! Et parfois, on sait pas comment les prendre, faut être sur la même longueur d’onde pour les capter ! En plus, il arrive qu’elles soient discrètes tellement elles sont bien avec nous… en tout cas, merci pour tes infos et je veux bien en savoir plus sur les aides à appeler ou autre ?!!! Peut-être au stage de médiumnite ? Biz et à bientôt…

    1. Oui il est finalement difficile de comprendre leurs sentiments, car nous nous sommes encore incarnés ! Parfois on peut les ressentir dans notre propre corps. Mais au final que savons-nous vraiment de ce par quoi elles passent? Pas tant que cela ! C’est un véritable apprentissage au jour le jour. A bientôt Lætitia. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.