Tous les articles par Émilie Laure Mondoloni

La vie continue au-delà de la mort

Le mois d’octobre est une période privilégiée pour fleurir les tombes de nos défunts. Les morts… Nos amis partis trop tôt, notre famille, nos ancêtres etc. Mais qui sont les morts en réalité ? Et qu’est-ce que la mort ? De quoi parle-t-on ?

Dans de nombreuses religions, il existe une croyance répandue que la vie est ce qui se passe lors de votre incarnation. Et à l’issue de celle-ci, vous êtes morts. Vous retournez au néant. Le vide…

Pourtant d’autres religions font aussi état d’un lieu où vous vous rendez à l’issue de votre incarnation, le paradis ! Si vous le méritez évidemment. Et vous vous y rendez parce que vous êtes morts. D’ailleurs on parle de la demeure de l’ultime repos. Pourtant, il semble bien qu’il s’y passe quelque chose.

La mort, cette inconnue

Il y a maintenant 9 ans, la meilleure amie de ma Maman est partie. J’étais très proche d’elle. Quelques heures après qu’elle ait rendu son dernier souffle, elle est venue me voir. Je l’ai su avant même que ma maman en soit avisée. Et le soir après avoir contacté la famille de son amie, elle me confirmait la nouvelle.

Toutefois l’histoire ne s’arrête pas là. Comme nous étions très proches, la veille de ses obsèques, j’ai fait un voyage astral dont le souvenir d’une partie m’est restée. Plus exactement, j’ai accompagné la meilleure amie de ma maman. Elle arrivait dans un lieu où beaucoup de « personnes » l’attendaient. C’est en tout cas l’impression que cela m’a donné, car j’ai entendu beaucoup de monde autour d’elle, comme un brouhaha.

Et j’ai alors pris conscience que je l’avais accompagnée jusqu’à l’ultime limite où je pouvais me rendre en tant qu’être incarné.

Toutefois ce premier voyage à l’époque m’a laissé plutôt le sentiment d’une vie après l’incarnation ou plus exactement de la continuité d’un chemin. Certes j’étais triste, mais je savais qu’elle n’était pas seule, car ces autres qui l’avaient accueillie, je les avais entendus.

En 2004, c’est une amie qui s’est tuée dans un accident de voiture. Elle avait alors 20 ans. Il y a environ trois ans, je suis passée non loin de la ville où elle habitait. Au passage, j’ai ressenti une immense chaleur. Je savais que c’était elle. Et quelques mois plus tard, je me demandais ce qu’elle devenait. Je l’ai donc contactée. Elle a expliqué lors de la communication qu’elle travaillait dans une sorte de bibliothèque ou d’école afin de poursuivre son évolution. Et j’étais juste heureuse d’avoir de ses nouvelles, comme s’il s’agissait d’un simple coup de téléphone. Je la sentais bien, fraîche comme je l’ai connue et rayonnante.

Il n’y avait absolument pas ce parfum de tristesse de ma part ni de la sienne que l’on rattache dans nos cultures à ce qui est appelé communément la mort.

La vie après la mort

J’ai eu d’autres contacts avec d’autres « défunts » y compris la meilleure amie de ma maman que  j‘ai trouvé aussi rayonnante, rajeunie, libre. Tout cela est emprunt d’une grande gaieté.

Et je ne peux donc pas rattacher le mot mort à cet état dans lequel ces êtres vivent. Ils sont même à mes yeux et à ma conscience plus vivants que jamais. Ils sont.

Leur conscience est ouverte sur la réalité dans toutes ses dimensions.

Mais vous ? Êtes-vous réellement ouverts à la réalité ? L’êtes-vous vraiment ? Tant que vos yeux sont fermés, vous êtes aveugles. Tant que vous suivez un ordre bien établi sans conscience, sans réfléchir à vos actes, comme des robots, il me semble bien que vous êtes morts. Oui c’est cela pour moi la mort, cet état dans lequel une majorité d’entre vous vit. C’est cela la mort : croire que la vie consiste en une répétition d’actes communs. Certains attendent même la retraite pour vivre !

La vie, cette inconnue

C’est une tribu de zombie qui vit à la surface de la planète et vous êtes parmi eux. A n’importe quel moment, vous pouvez choisir de basculer et de revenir dans le royaume des vivants. Vous pouvez le faire et gravir les marches qui peu à peu vous ramènent dans cet espace de quiétude que vous recherchez trop souvent à l’extérieur de vous-mêmes.

Car la vie est en vous. Vous êtes la vie. Et cette flamme ne demande qu’à rejaillir. Chaque jour je découvre un nouvel espace de la vie, une nouvelle dimension. Et je m’en amuse. Que nous sommes si ignorants de la vie !

Aujourd’hui je continue à me rendre certes sur les tombes des miens. Mais je ne suis pas triste. C’est le temple qu’ils ont choisi afin que vous puissiez les honorer. Et je suis heureuse de pouvoir m’y rendre afin de rendre honneur à mes lignées. J’aime les miens et je sais aujourd’hui qu’ils vivent dans un espace de bienveillance où je peux les contacter si besoin. Ils nous observent. Ils nous laissent avancer. Ils participent parfois à notre chemin… si nous les écoutons.

Ils ne sont donc pas morts ! Loin s’en faut ! Et surtout ils sont loin de se reposer. Ils restent actifs, ils restent VIVANTS, plus que jamais.

Et vous, où en êtes-vous ?

Bien à vous,

Émilie Laure

Le tarot, un outil d’évolution

J’ai découvert la cartomancie à mes 20 ans. Je me rappelle de cette soirée comme si c’était hier. Je faisais les vendanges dans le mâconnais. A l’occasion d’une soirée avec le groupe de vendangeurs, l’un d’entre eux a sorti un jeu de cartes qu’il avait et nous a proposé de nous faire des tirages.

J’étais curieuse de voir ce qu’il allait trouver. Son jeu de cartes était un oracle avec lequel il disait voir dans l’avenir. En préambule du tirage, il m’a indiqué que les cartes ne mentent jamais, mais que c’est leur interprétation qui peut être erronée.

Et c’est effectivement ce qui s’est passé ! Il m’a indiqué notamment que j’allais être cambriolée. Avec un aplomb qui m’a étonnée ce jour-là, je lui ai répondu « non, je ne serai jamais cambriolée de ma vie ». C’était une certitude. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais c’était bien une certitude. Je lui ai alors demandé quelles étaient les autres significations de la carte. Il m’a alors indiqué la perte d’un objet précieux.

Pour la petite histoire, quelques semaines plus tard, j’attendais la réponse de l’université de Grenoble pour intégrer un DEA. Lorsque j’ai appelé la secrétaire… elle avait perdu mon dossier de candidature. Or, à mes yeux, cet objet était précieux ! Grâce aux encouragements de l’un de mes frères, j’ai pris la copie du dossier que j’avais gardé et j’ai pris le premier train pour Grenoble. J’ai intégré la formation quelques jours plus tard, à temps, le jour de la rentrée !

Les cartes, des symboles

A partir de ce moment, je me suis achetée mon premier jeu de cartes : un tarot de Marseille. J’ai appris toute seule à l’utiliser en suivant les conseils du manuel. Avec le temps j’ai compris l’importance de rentrer en relation avec les cartes et parfois se détacher des informations et significations établies par l’auteur du jeu. Il s’agit de laisser les cartes et leurs symboles s’exprimer.

Autrement dit, la carte est un support à notre intuition et à notre lien avec les mondes subtils.

C’est grâce à des amis isérois que j’ai développé davantage l’utilisation du tarot de Marseille. C’est dans un groupe sécurisé que j’ai appris à développer ma confiance dans les tirages.

Pour en savoir plus sur d’autres symboles, voir : https://emilie-m.net/le-soleil-et-la-lune-des-symboles/

Le tarot, pour lire l’avenir ?

Avec le temps, j’ai fait l’acquisition d’autres jeux de cartes. Et j’ai appris que tous les jeux de cartes ne jouent pas le même rôle. Quoiqu’il en soit, un jeu de carte utilisé en cartomancie est un outil de connaissance de soi. L’avenir vous appartient. Certes, parfois certains itinéraires sont incontournables. En revanche, votre manière de vivre ces itinéraires changent l’intégration de ces expériences.

Et c’est là où la cartomancie peut jouer un rôle important : non pas en vous disant basiquement ce qu’il va se passer, mais en vous indiquant vos forces sur lesquelles vous pouvez vous appuyer et vos faiblesses à travailler pour vous prémunir de ressentis désagréables.

Autrement dit, la cartomancie et le tarot en particulier est un outil de connaissance de soi et de développement personnel.

Vous êtes acteur de votre vie !

Jusqu’à présent, il était plutôt rare que je tire les cartes pour autrui car la plupart des personnes intéressées par cette discipline ont une vision partielle du rôle de la cartomancie. Et je refuse de dire aux personnes ce qu’elles ont à faire. En revanche, si la personne vient dans l’idée de comprendre ce qui bloque certaines situations, l’approche est différente.

A mon sens, elle souhaite reprendre sa vie en main et être pleinement actrice de sa vie.

Et pour moi, cette démarche répond pleinement au rôle de la cartomancie.

Pour mieux comprendre en quoi vous êtes acteur de votre vie, voir aussi : https://emilie-m.net/memoire_cellulaire_fatalite/

Un héritage familial

Les dernières années de la vie de ma grand-mère paternelle, j’ai découvert que sa propre mère tirait les cartes. Je ne l’avais jamais su avant. Et j’avais surpris ma grand-mère à faire des tirages afin de connaître les tendances du moment et mieux s’y préparer. Malheureusement, elle n’a jamais utilisé les jeux de carte de sa Maman. Elle m’avait indiqué ne pas savoir où ils se trouvaient.

Lorsqu’elle est décédée, dès les premiers jours suivant son départ, mes tantes ont retrouvé les jeux de carte de mon arrière grand-mère. Elles me les ont mis de côté. Quelle émotion de tenir entre mes mains ces jeux de carte emplis de l’énergie de mon ancêtre ! Je les remercie de m’avoir remis entre les mains ce trésor.

C’est sans savoir que je possédais cet héritage que j’ai débuté l’utilisation du tarot de Marseille, puisque j’ai reçu ces jeux de cartes près de 13 ans après avoir découvert la cartomancie.

Des oracles abordables pour tous

Il existe de nombreux jeux de carte pouvant être utilisés en cartomancie : tarots et oracles. Le plus important est d’être attiré par le jeu de cartes. Ne cherchez pas à acquérir un jeu de cartes parce qu’une amie / un ami vous l’a conseillé. Encore une fois, la relation avec le jeu de cartes est primordiale à mon sens. Vous devez entrer en relation avec le jeu de cartes. Pour cette raison, je déconseille plutôt de prêter votre jeu de cartes. Il faut vraiment très bien connaître la personne à qui vous souhaitez prêter votre jeu de cartes. Et même avec cela, vous avez le droit de refuser de prêter votre jeu de cartes.

Il existe des jeux de cartes plus ou moins complexes à interpréter. D’autres en revanche sont très abordables, je pense notamment aux jeux de cartes créés par Doreen Virtue et qui sont de bons conseils pour avancer.

Pour aller davantage dans le détail, il faudra utiliser des oracles plus complexes (celui de Madame Lenormand par exemple) ou des tarots (Marseille ou égyptien par exemple).

Gardez en tête que vous êtes l’acteur/actrice de votre vie et que la cartomancie est un outil de connaissance de soi primordial pour avancer en conscience. Dans ce sens, elle peut être un outil formidable dans notre vie. Évitez les pièges de la cartomancie : passez d’un cartomancien à un autre pour entendre ce qui vous intéresse.

Certes, ce n’est pas toujours confortable d’entendre certaines informations. Rappelez-vous toujours que vous avez le pouvoir de changer les choses !

Prenez bien soin de vous.

Bien à vous,

Émilie Laure

Choisir un cristal, avec le cœur

Ces dernières années, la lithothérapie fait l’objet d’un regain d’intérêts tout à fait louable bien que parfois emprunt d’aspects parfois trop « techniques » à mon sens. A force de vouloir trop trouver la « bonne » pierre, vous en oubliez la question essentielle : comment choisir un cristal ?

Un cristal pour quoi faire ?

La lithothérapie est une technique holistique au service de tous. Holistique signifie qu’elle peut agir aussi bien au niveau physique, émotionnel, mental que spirituel. Une même pierre peut ainsi beaucoup vous apporter, encore faut-il savoir bien la choisir.

Pour rappel sur le fonctionnement de l’utilisation des minéraux, voir : https://emilie-m.net/la-lithotherapie-pourquoi-cela-fonctionne/

Un cristal en fonction de l’origine du problème

Et régulièrement, vous me demandez quelle pierre peut répondre à telle problématique. En réalité, beaucoup de pierres semblent pouvoir répondre à un même problème. Toutefois, si vous regardez de plus près, vous vous rendrez compte que celles-ci possèdent des couleurs, des constitutions chimiques bien différentes.

Pour le dire plus clairement, une pierre peut être adaptée pour vous pour des raisons chromatiques et chimiques, mais pas pour votre voisin qui rencontre pourtant le même problème que vous.

Pourquoi ? A cause de l’origine du problème. La pierre cherche à agir sur l’origine du problème. C’est de cette manière qu’elle pourra vous accompagner dans la résolution de votre problème.

Un cristal se choisit d’abord avec le cœur

Or, vous n’avez pas toujours conscience de l’origine de votre problème. Sinon vous l’auriez peut-être déjà résolu vous dites-vous.

Pour choisir un cristal, vous pouvez d’abord identifier plusieurs minéraux qui pourraient vous intéresser et regarder des photos de ces pierres. Centrez-vous dans votre cœur et voyez ce que vous ressentez. Prenez le temps.

Ensuite en magasin ou lors d’un salon, vous pouvez vous rendre auprès d’un stand de lithothérapie. Faites le même exercice que précédemment. Centrez-vous dans votre cœur. Prenez le temps de tenir la pierre en vous. Évitez d’en tenir plusieurs à la fois. Et choisissez avec votre cœur. Vous devriez avoir des sensations : attirance, chaleur, bien-être etc.

Se connecter au cristal

Une fois que vous avez choisi votre cristal, entrez en relation avec lui. Une pierre est vivante. Et c’est parce qu’elle vit qu’elle peut vous apporter de l’énergie et vous aider à travailler sur vous-même. Vous pouvez par exemple méditer en la tenant dans vos mains.

Pour rappel sur un exercice simple de méditation, voir : https://emilie-m.net/mediter-respirer/

Vous pouvez bien sûr la porter en pendentif, collier, bracelet ou encore dans une poche.

Enfin vous pouvez même parler à votre pierre pour tisser un lien réel avec celle-ci.

Prendre soin de son cristal

Enfin choisir un cristal devrait être pour la vie. Certes vous pouvez acheter d’autres pierres de la même famille si jamais la vôtre se brisait. Toutefois la meilleure solution est de prendre soin de celle que vous venez de rencontrer.

Je rappelle à cet effet que lorsqu’une pierre est extraite, elle cessera d’agir pour le territoire où elle se trouvait, territoire qui devait avoir autant besoin de cette énergie que vous.

Il est donc indispensable de respecter les minéraux que vous achetez ou collectez dans la nature.

Nettoyez-les régulièrement et rechargez-les en énergie. Vous allongerez ainsi la durée de vie de votre minéral.

Pour rappel sur le sujet, voir : https://emilie-m.net/le-nettoyage-des-mineraux/

En conclusion, un cristal peut agir à plusieurs niveaux pour vous aider à améliorer votre santé physique, mentale ou émotionnelle. Pour choisir votre minéral, évitez de vous fixer uniquement sur une approche technique et préférez plutôt aller à la rencontre de celui-ci en ouvrant votre cœur. Une fois le minéral choisi, connectez-vous à lui et prenez soin de lui régulièrement.

Vous avez encore des questions sur le choix d’un minéral ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Le jaspe rouge, pour une meilleure circulation sanguine

Le jaspe rouge est une pierre incontournable en lithothérapie. Elle fait partie en quelque sorte des « classiques ». Elle l’est car on la trouve facilement, et aussi pour ses propriétés au niveau physique, mental et émotionnel.

D’une couleur rouge brique, elle peut être portée en pendentif ou dans la poche. Découvrez ici tout ce qu’elle peut vous apporter.

Le jaspe rouge, pour la circulation des fluides

Le jaspe rouge apporte plus de vitalité Vous pouvez utiliser le jaspe rouge pour stimuler votre circulation sanguine. Il stimule globalement le système circulatoire. Il aide ainsi aux problèmes situés au niveau des jambes comme par exemple une mauvaise circulation sanguine, les jambes lourdes.

On lui reconnaît aussi un dynamisme sur vos organes sexuels ce qui provoque une régulation des hormones déréglées.

Enfin le jaspe rouge agit au niveau physique sur le trajet digestif.

Parmi les autres pierres pouvant agir sur le trajet digestif et la vitalité, vous pouvez aussi regarder la citrine. Pour rappel sur cette pierre voir ici : https://emilie-m.net/la-citrine-pierre-de-joie-et-de-votre-immunite/

Le jaspe rouge renforce le sentiment de sécurité

En tant que pierre rouge, le jaspe est directement rattaché au deuxième chakra, le chakra sacré. Cela signifie que son champs d’action émotionnel développe chez vous un sentiment de sécurité. Elle vous aide à avoir confiance en la vie, à l’aimer, vivre le moment présent sans craintes, à vous affirmer par l’action. Dans cette optique ce jaspe vous rassura si vous avez peur de la mort ou de l’inconnu par exemple.

Le jaspe communique la détermination

Sur le plan psychologique, le jaspe rouge vous confère la détermination, quel que soit votre objectif. Il vous communique le courage nécessaire afin de vous attaquer aux problèmes avec assurance. Il favorise aussi l’honnêteté envers vous-même.

Il rejoint en cela le grenat.

Pour rappel sur cette pierre voir aussi : https://emilie-m.net/le-grenat-recharge-en-energie-le-sang/

Le jaspe rouge, pour améliorer votre organisation

Si vous avez tendance à être désorganisé, le jaspe rouge peut être pour vous. D’abord il vous facilite une réflexion rapide. Ensuite il encourage vos capacités organisationnelles et la réalisation de vos projets.

Le jaspe rouge stimule votre imagination et traduit vos idées en action. Cette pierre peut donc vous être très utile si vous vous sentez en manque d’inspiration.

En résumé, le jaspe rouge est une pierre qui agit sur la circulation de vos fluides et particulièrement du sang, réduisant ainsi certains effets au niveau de vos jambes. Il agit sur votre sentiment de sécurité et votre confiance en vous-même et la vie. Il vous permet aussi de retrouver de la vitalité, en douceur, surtout dans le cas d’une prise en élixir. Il renforce votre détermination et votre organisation et vous aide à retrouver davantage de vitalité.

Vous avez encore des questions sur le jaspe rouge ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

L’aromathérapie pratique

L’aromathérapie est une technique naturelle qui vous attire de plus en plus. Vous cherchez à connaître les propriétés des huiles essentielles pour mieux les utiliser. Et cela s’appuie sur du bon sens. Toutefois l’aromathérapie est une technique très « pratique » qui doit s’adapter à chacun.

Pourquoi faut-il l’adapter ? Comment peut-on l’adapter ? Et comment réaliser une synergie ?

La nécessité d’adapter l’aromathérapie pour tous

L’aromathérapie est une technique holistique. Si certaines huiles essentielles présentent peu de contre-indications (avec une utilisation adaptée à la personne : dosage, voie d’administration, durée d’utilisation) telle l’huile essentielle de lavande vraie ; d’autres ne peuvent pas être utilisées par plusieurs membres de votre famille.

Pour rappel sur la lavande vraie, voir : https://emilie-m.net/la-lavande-vraie-lhuile-essentielle-incontournable/

Votre âge, votre santé et aussi votre tempérament plus globalement joueront un rôle important dans le choix d’une huile essentielle. Et surtout, vous devez aimer l’odeur de votre huile essentielle. Il s’agit là du meilleur indicateur pour la choisir.

Comment adapter l’utilisation des huiles essentielles ?

Votre utilisation des huiles essentielles doit être très pratique. Choisissez d’abord les huiles essentielles que vous trouvez facilement dans le commerce, ensuite dont vous aimez le parfum. Ensuite adaptez les doses et la durée de votre utilisation en fonction du caractère aigu ou non de votre pathologie, de votre âge et de l’huile essentielle en tant que telle.

Réaliser une synergie en aromathérapie

Vous pouvez pour traiter une même pathologie utiliser plusieurs huiles essentielles au sein d’une synergie que vous réaliserez vous-même. Votre praticien en aromathérapie n’est pas autorisé à réaliser vos synergies.

En revanche il vous indiquera de pourcentage d’huiles essentielles à mélanger avec une huile végétale et l’application de votre synergie.

Il est préférable de limiter le nombre d’huiles essentielles au sein d’une même synergie : 3 étant un nombre maximum raisonnable. Veillez aussi à éviter d’utiliser plusieurs huiles essentielles d’une même famille.

Les précautions à prendre par voie olfactive

Enfin nous avons déjà traité dans un précédent article et de manière assez générale les précautions que vous devriez prendre dans l’utilisation des huiles essentielles.

Pour rappel sur le sujet, voir : https://emilie-m.net/les-dangers-des-huiles-essentielles/

Par voie olfactive et si vous souhaitez utiliser chez vous un diffuseur, veillez d’abord à ce que l’utilisation de l’huile essentielle choisie convienne à tous les habitants (âge, état de santé, contre-indication), y compris vos animaux de compagnie. Préparez votre diffuseur et mettez-le en état de fonctionnement pendant 15 minutes environ sans personne dans la pièce où l’huile essentielle est diffusée. Ensuite éteignez le diffuseur. Vous pouvez rentrer dans la pièce.

Plus simple, vous pouvez ouvrir votre flacon et le placer à hauteur de votre nombril. Respirez normalement pendant cinq bonnes minutes.

En résumé, l’aromathérapie est une pratique du quotidien qui demande toutefois des ajustements en fonction des membres de votre famille. Adaptez toujours l’utilisation de vos huiles essentielles à l’âge du membre de la famille, ses pathologies et demandez-lui s’il aime ou non l’odeur. Demandez conseil à un conseiller en aromathérapie certifié pour réaliser des synergies adaptées. En tout état de cause, limitez le nombre d’huiles essentielles pour une meilleure efficacité.

Enfin soyez prudent dans l’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive.

Vous avez encore des questions sur cet article ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Le Reiki Usui et ses degrés

Les techniques du Reiki Usui sont enseignées au cours de trois à quatre degrés ou niveaux. Pour quelles raisons et de quoi s’agit-il exactement ?

Un premier degré pour ouvrir le canal Reiki

Le premier degré de Reiki généralement dispensé sur deux jours vous permet d’ouvrir le canal Reiki grâce à quatre initiations. Ensuite votre maître enseignant transmet les protocoles afin que vous puissiez utiliser sur vous-même et sur autrui le Reiki.

A ce stade, vous pouvez constater une progression de votre taux vibratoire à la suite des initiations. Globalement les outils et techniques acquis lors du premier degré vous permettront majoritairement de travailler sur le plan physique, bien que l’énergie Reiki en tant que telle puisse déjà atteindre les plans mental et émotionnel.

Un deuxième degré Reiki pour travailler à distance et le mental

J’ai déjà eu l’occasion ici-même de parler du traitement mental avec le Reiki.

Voir pour rappel : https://emilie-m.net/le-traitement-mental-avec-le-reiki-usui/

Le deuxième degré Reiki est l’occasion pour vous de travailler davantage des problématiques anciennes, des habitudes que les protocoles et techniques du deuxième degré vous permettront d’atteindre en profondeur et en conscience.

En outre, vous pouvez ensuite travailler à distance, à travers l’espace et le temps. Cela paraît peut être étrange, mais cela fonctionne très bien. Ainsi vous pouvez envoyer du Reiki à des personnes éloignées physiquement et aussi à des événements.

Un troisième degré de maître praticien Reiki

Le troisième degré vous est conseillé la plupart du temps si vous souhaitez vous installer en tant que praticien ou poursuivre votre cheminement spirituel.

Au cours de ce degré, vous recevez de nouvelles techniques japonaises vous permettant d’accroître l’efficacité de vos traitements. Les initiations contribuent à poursuivre l’élévation de votre taux vibratoire.

Selon la lignée de votre maître-enseignant, d’autres techniques peuvent vous être transmises. Ceci explique les divergences entre les enseignements en 3 degrés ou 4 degrés.

Pour rappel sur la lignée Reiki, voir : https://emilie-m.net/la-lignee-reiki-une-tradition-japonaise/

Pour ma part, je transmets des protocoles permettant une intervention plus approfondie sur des problématiques bien identifiées, de nouvelles techniques de méditations et de protection.

Un quatrième degré pour transmettre le Reiki

Le quatrième degré est essentiellement basé sur l’apprentissage des protocoles de transmission du Reiki. Vous aurez toutefois l’occasion d’acquérir des techniques supplémentaires de traitement pour vous et autrui.

Le quatrième degré n’est pas une fin en soi. Vous entrez pleinement dans le chemin Reiki et la possibilité de transmettre est à mes yeux un véritable cadeau que l’on se fait pour poursuivre l’intégration de toutes les techniques reçues au cours des degrés précédents.

En résumé, le Reiki Usui repose sur trois ou quatre degrés d’enseignements. Le premier degré permet l’ouverture du canal et une application directement sur soi-même et sur autrui. Le deuxième degré permet d’intégrer davantage le plan mental et émotionnel dans les traitements. Le troisième degré vous permet d’approfondir davantage votre spiritualité tout en faisant l’acquisition de nouvelles techniques de traitement. Enfin le quatrième degré de Reiki Usui est plutôt destiné à apprendre à transmettre le Reiki Usui.

Vous voulez en savoir plus sur les différents degrés du Reiki Usui ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Et retrouvez toutes les dates de mes prochaines sessions ici-même :

Bien-être et responsabilité

Nous faisons souvent le constat avec certains collègues (sophrologue, praticiens reiki, naturopathe, etc.) que les personnes qui viennent nous voir attendent une sorte de miracle de nos pratiques que la médecine conventionnelle ne leur fournit pas.

Et de plus en plus, je fais part aux personnes venant me voir de mon simple rôle d’accompagnant(e). Autrement dit, je renvoie chacun à sa propre responsabilité. Car le bien-être ne peut venir de l’extérieur de soi. C’est à l’intérieur de vous-même que vous le trouvez.

Cet article se propose de vous expliquer comment reprendre la responsabilité de votre vie et votre propre bien-être.

Votre bien-être grâce à des techniques traditionnelles ou alternatives

Il existe de nombreuses techniques traditionnelles holistiques vous permettant par vous-même d’être à l’origine de votre bien-être : Reiki Usui, Qi gong, yoga, méditation, sophrologie etc.

Pour rappel sur le Reiki Usui, voir : https://emilie-m.net/le-reiki-usui-au-quotidien/

Celles-ci ont pour objectif de vous permettre de vous sentir mieux physiquement, psychologiquement et moralement. Le travail vient de vous-même et pour vous-même.

Vous apprenez à prendre soin de vous.

Votre mieux-être vient de vous-même

De nombreuses disciplines alternatives souvent traditionnelles (voir celles citées plus haut) vous permettent de travailler par vous-même en toute autonomie, sans l’intervention (ou presque) d’un praticien. Certaines formations ou stages sont nécessaires en revanche pour certaines spécialités comme pour le Reiki, le Qi gong ou le yoga.

Vous reprenez ainsi l’entière responsabilité de votre vie.

Reprendre votre responsabilité

Aujourd’hui il est en effet nécessaire de sortir du triangle infernal du sauveur, de la victime et du bourreau. Vous êtes responsable de votre vie. Et à mesure que vous devenez conscient de cette réalité.

Les autres ne sont que des miroirs, des révélateurs de votre propre mal-être ou de votre bien-être. Cessez à présent de croire qu’ils sont responsables de ce qui vous arrive.

Vous détenez les clés de votre vie.

Vos praticiens sont des accompagnants sur votre chemin de prise de conscience et d’éveil.

Trop de gens pensent devoir déléguer leurs responsabilités à autrui, comme la médecine conventionnelle engage à le faire bien souvent.

Quelques exercices pour votre bien-être

Pour votre bien-être, prenez dès à présent les rennes de votre vie. Soyez bienveillant avec vous-même et engagez-vous dans certaines activités ou exercices.

Le bien-être passe d’abord par des activités simples et qui vous passionnent. Donnez-vous du temps pour les vivre, qu’il s’agisse de peinture, de balade en forêt ou de la lecture de livres.

Ensuite donnez-vous du temps pour assister à des conférences inspirantes ou les voir en ligne sur votre ordinateur ou votre tablette.

Pensez à travailler votre ancrage régulièrement pour rester dans le présent.

Voir aussi : https://emilie-m.net/lancrage-pour-vivre-au-present/

Des méditations simples sont à votre portée si vous souhaitez essayer.

Voir aussi : https://emilie-m.net/mediter-respirer/

En conclusion, vous pouvez travailler votre bien-être grâce à des techniques alternatives traditionnelles, en toute autonomie et/ou en étant accompagnant d’un praticien certifié.

Votre véritable bien-être vient de vous-même et vous conduit à reprendre la responsabilité de votre vie progressivement.

Des exercices simples au quotidien existent. Ils nécessitent certes un engagement. Soyez bienveillant avec vous-même et faites les changements nécessaires à votre mieux-être progressivement.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur ce sujet ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

La menthe poivrée, stimulante digestive

La menthe poivrée fait partie des huiles essentielles les plus connues et utilisées. Mais connaissez-vous vraiment toutes ses propriétés et les précautions à prendre lors de son utilisation ?

De son nom latin « mentha piperita », la menthe poivrée est composée d’alcools terpéniques (38 à 48 % de menthol) ; de cétones terpéniques (20 à 65 % de menthone) et d’oxydes terpéniques (6 % de 1,8-cinéole).

La menthe poivrée, anti infectieuse

La menthe poivrée est une huile essentielle que vous appréciez pour son parfum et son goût frais en bouche, bien que son utilisation par voie orale ne soit pas celle qui soit privilégiée. Elle fait partie de la famille des huiles essentielles anti infectieuses. En effet, c’est une huile essentielle bactéricide, fongicide, vermicide.

Elle rejoint en cela l’huile essentielle de ravintsara dont je vous ai parlé dans un précédent article.

Pour rappel sur le sujet :

La menthe poivrée, stimulante digestive

L’huile essentielle de menthe poivrée est aussi digestive. Elle agit notamment au niveau de votre vésicule biliaire (cholérétique et cholagogue) et de l’élimination de la bile.

Elle rejoint en cela l’huile essentielle de citron jaune zest pour ses propriétés digestives.

Pour rappel : https://emilie-m.net/le-citron-jaune-zest-une-huile-essentielle-digestive/

Les autres propriétés physiques de la menthe poivrée

En outre, cette huile essentielle est tonique et stimulante (hypertensive), neurotonique et équilibrante, anticatarrhale, expectorante et mucolytique. Vous pouvez donc y avoir recours en cas de troubles respiratoires.

C’est un antalgique par effet froid et anesthésiant. Enfin c’est une huile essentielle « hormon like » qui favorise l’arrivée de vos règles, Mesdames.

Les précautions d’emploi de la menthe poivrée

Cette huile essentielle est contre-indiquée auprès des enfants de moins de 3 ans. En effet, elle présente un risque de spasme laryngé pouvant entraîner la mort. Donc éviter à tout prix de faire sentir cette huile essentielle à vos enfants en bas âge ou de leur en appliquer.

Elle est déconseillée pour vous, femmes enceintes et allaitantes. C’est une huile essentielle abortive.

Également elle est déconseillée pour les personnes asthmatiques et épileptiques.

Enfin c’est une huile essentielle qu’il est déconseillé d’utiliser pure sur une grande surface (5 cm² maximum), car vous prenez le risque d’une hypothermie sévère et irréversible.

Voir aussi : https://emilie-m.net/les-dangers-des-huiles-essentielles/

Les aspects psycho-olfactif de la menthe poivrée

Cette huile essentielle représente l’enfant rieur et espiègle. Cette huile essentielle vous apporte de la fraîcheur, un peu de rigolade, de la légèreté. Elle vous dynamise et vous apaise si vous êtes nerveux à petite dose en vous apportant davantage d’assurance.

A forte dose, elle vous poussera à être un enfant mutin qui fait des blagues.

En résumé, l’huile essentielle de menthe poivrée est un anti-infectieux puissant, un stimulant digestif que vous pouvez aussi employer pour agir sur la sphère respiratoire ou en anti-douleur (avec précautions). Au niveau psycho, savamment dosée, l’huile essentielle de menthe poivrée vous apporte de l’apaisement et de la joie de vivre.

Attention aux précautions d’usage de cette huile essentielle : notamment auprès des femmes enceintes, allaitantes et des enfants de moins de 3 ans.

Vous avez encore des questions ou des remarques au sujet de la menthe poivrée ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

L’électrosensibilité, une fatalité ?

Nous vivons dans un monde rempli d’ondes. Certaines sont naturelles, tandis que d’autres sont artificielles. Les deux peuvent avoir des effets sur les êtres vivants. Toutefois, aujourd’hui, celles qui posent le plus souvent problème sont les ondes artificielles.

Certains d’entre vous y deviennent tellement sensibles qu’ils sont ce que l’on peut nommer des personnes électrosensibles.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Quels en sont les symptômes ? Quels sont les dangers des ondes sur les êtres vivants ? Comment peut-on réduire leur impact sur le vivant ?

Définition de l’électrosensibilité

L’électrosensibilité peut être définie comme une sensibilité aux ondes électromagnétiques. Cette sensibilité est supérieure à la moyenne et est incontrôlable pour la personne la vivant. Si vous êtes électrosensible, vous avez le sentiment de subir les ondes.

Votre sensibilité peut même devenir un véritable handicap selon votre niveau de sensibilité.

Les symptômes de l’électrosensibilité

Les niveaux d’électrosensibilité sont fonction de vos symptômes et bien souvent également du niveau d’exposition aux ondes.

Vous pouvez sentir des fourmillements constants dans vos mains et vos membres en présence d’une box, d’un téléphone portable ou à proximité d’une antenne relais. Vous avez peut-être des sensations de brûlures de la peau, ou des problèmes de circulation.

Certaines personnes peuvent ressentir des douleurs musculaires importantes. Tandis que d’autres parmi vous vont plutôt ressentir des migraines à répétition, voire même développer des troubles plus importants de la vision ou de l’audition.

Certaines personnes électrosensibles développent des problèmes de sommeil, de baisse de libido.

Vous pouvez aussi rencontrer des phases de dépression, d’angoisses, de stress intense. Certains parlent également de maux de ventre, de dos, de raideurs à la nuque.

Des ondes dangereuses pour les êtres humains et les animaux

Les ondes trop nombreuses et non maîtrisées présentent un danger pour les êtres humains comme pour les animaux.

Pour rappel sur ces derniers, voir : https://emilie-m.net/les-ondes-electromagnetiques-et-les-animaux/

Et la multiplication des dispositifs utilisant le wifi, les ondes électromagnétiques globalement, va croissant.

Heureusement, les effets deviennent de plus en plus connus à mesure que les ondes se développent. Certes la reconnaissance des précautions à prendre reste parfois encore réduite de la part des pouvoirs publics – comme avec les compteurs communicants comme le Linky ou Gazpar par exemple – néanmoins de plus en plus de collectifs se montent pour permettre à ses membres de faire valoir ses droits. Vous pouvez certainement en trouver près de chez vous.

Réduire les sources électromagnétiques

Car la meilleure façon de réduire le nombre de personnes électromagnétiques est d’abord de réduire les sources électromagnétiques. Refuser un compteur communicant est un acte de prudence en l’état actuel des choses.

Couper le wifi, le téléphone portable ou toute autre source chez vous le soir avant de vous coucher est encore une autre manière de réduire les nuisances.

Vous pouvez aussi avoir recours à des pierres de protection (voir pour rappel : https://emilie-m.net/les-pierres-noires/) pour réduire les effets négatifs des ondes électromagnétiques.

Lorsque votre installation le permet, privilégiez les branchements par le câble. Ils auront l’avantage en plus de vous offrir une connexion internet plus stable.

Ou vivre dans une zone blanche

Certains d’entre vous sont tellement sensibles aux ondes électromagnétiques qu’ils se voient contraints de vivre dans une zone blanche.

Une zone est dite blanche lorsqu’elle ne comporte aucune pollution électromagnétique. Pour le dire plus clairement, aucun téléphone portable ne pourra capter dans cette zone. Ces zones existent encore pour l’instant. Et des collectifs se battent là-aussi pour les maintenir.

Enfin je vous conseille de vous rendre auprès d’un thérapeute qui pourra vous accompagner pour trouver en vous-même l’origine de ce trouble et vous aider progressivement à réduire les nuisances que vous vivez au quotidien.

En résumé, l’électrosensibilité est une sensibilité accrue aux ondes électromagnétiques qui peut s’exprimer à travers des symptômes physiques, mentaux et/ou émotionnels. Tous les êtres vivants sont sensibles aux ondes électromagnétiques, lesquelles peuvent avoir des conséquences parfois importantes dans le cas d’une forte exposition et/ou d’expositions répétées.

Des solutions existent pour réduire cette électrosensibilité : réduire les sources des ondes électromagnétiques, se rendre dans des zones blanches et vous faire accompagner par un thérapeute pour travailler sur l’origine du problème.

Vous avez encore des questions ou des remarques au sujet de l’électrosensibilité ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Le Reiki Usui pour le traitement des troubles émotionnels

Je vous propose cette fois-ci avec cet article de mieux comprendre comment le Reiki Usui peut prendre en charge ou accompagner vos troubles émotionnels. Pour autant, je vous rappelle que le Reiki Usui est une technique holistique qui prend en compte l’individu dans son ensemble.

Pour rappel, voir : https://emilie-m.net/le-reiki-usui-au-quotidien/

Spécifiquement aujourd’hui cet article traitera de l’accompagnement de la baisse de moral, de la dépression, du cas d’une crise émotionnelle ou encore du traitement de l’anxiété.

Le Reiki Usui pour traiter la baisse de moral

La baisse de moral est souvent légitime surtout après une période de travail surchargée. Elle est passagère. Et vous voulez remonter la pente rapidement. Une séance de Reiki chez votre praticien habituel vous permettra de dépasser cette période.

Votre praticien peut vous proposer plusieurs séances rapprochées afin de permettre une récupération plus rapide, quatre étant le nombre le plus souvent conseillé. Le Reiki ira à la source du problème et vous détendra aussi bien sur le plan physique que psychologique.

Si vos séances sont rapprochées, votre praticien vous proposera un prix forfaitaire pour l’ensemble de celles-ci.

Le Reiki Usui pour accompagner le traitement de la dépression

La dépression est un état émotionnel qui a été diagnostiqué par un médecin. Vous avez peut-être un traitement médicamenteux par ailleurs. Le Reiki est parfaitement compatible avec celui-ci.

Votre praticien Reiki vous proposera un suivi plus régulier : d’abord quatre séances se suivant, puis plusieurs autres séances espacées de deux ou trois jours, puis de plus en plus espacées enfin.

Ce protocole vous permettra de récupérer plus en douceur et de mieux supporter la « crise de guérison », période durant laquelle les choses ressortent : urine plus foncée, boutons, mauvaise haleine etc.

Il est inutile de demander à voir votre praticien quotidiennement pour aller plus vite, pendant 10 jours ou 15 jours d’affilés. Ce serait beaucoup trop « violent » pour vous.

Le Reiki Usui en cas de crise émotionnelle

Un choc émotionnel peut arriver. S’il s’agit d’un choc lié à un accident par exemple, si un praticien arrive sur place, il peut intervenir simplement pour calmer les premiers signes d’angoisse et de choc émotionnel lié à l’événement.

Si ce choc émotionnel est lié à un tout autre événement (personnel ou professionnel), votre praticien peut intervenir dans la journée pour vous soulager rapidement. Contactez votre praticien rapidement pour qu’il puisse vous apporter son soutien y compris à distance.

Et en attendant son intervention, vous pouvez très bien prendre des fleurs de Bach comme le fameux Rescue par exemple.

Le Reiki Usui pour le traitement de l’anxiété

L’anxiété est là aussi souvent un état émotionnel qui est reconnu par votre médecin. Vous avez peut-être d’ailleurs un traitement en cas de crise et/ou quotidien. Le Reiki peut se présenter comme une technique vous apportant davantage de sérénité.

Votre praticien dispose de plusieurs outils pour vous accompagner :

– une séance Reiki « classique » qui vous apportera bien-être et détente ;

– un traitement mental (praticien ayant passé son deuxième degré) qui vous permettra de travailler sur vos croyances à l’origine de votre anxiété).

Pour rappel sur le traitement mental voir : https://emilie-m.net/le-traitement-mental-avec-le-reiki-usui/

– l’intervention psycho-énergétique (praticien ayant passé son troisième degré) : cette technique est un peu bruyante, mais vous permet de travailler en profondeur de vieux schémas émotionnels pour vous en défaire. Parlez-en à votre praticien.

En résumé, le Reiki Usui permet le traitement de troubles émotionnels, qu’il s’agisse d’une baisse de moral passagère, d’une dépression, d’une crise émotionnelle ou d’anxiété. Votre praticien Reiki vous proposera un traitement adapté. Posez-lui franchement vos questions et soyez en confiance.

Vous avez encore des questions ou des remarques au sujet du traitement des troubles émotionnels par le Reiki Usui ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Et à tout moment, inscrivez-vous à l’une des journées thématiques du cursus de médiumnité : communiquer avec les êtres de lumière ou avec vos amis les animaux ?Retrouvez toutes les dates ici !