Archives par mot-clé : Autun

Méditez avec un cristal

Comme vous avez pu le découvrir ici et ailleurs, il existe de nombreuses techniques de méditation, que celles-ci soient issues de méthodes complètes (comme la méditation Gassho reliée au Reiki Usui) ou que l’on retrouve dans différentes approches (comme la méditation de pleine conscience).

Vous me demandez lors de nos rencontres comment utiliser les cristaux que vous possédez.

Méditer avec un cristal peut être très enrichissant à condition de bien choisir son cristal, de prendre quelques précautions et de savoir s’écouter.

Les bénéfices de la méditation cristalline

Méditer avec un cristal peut vous apporter de nombreux bénéfices. Comme pour d’autres méditations, vous vous accordez un moment pour vous.

Le bénéfice que vous apporte une méditation cristalline réside dans le cristal.

C’est avec l’énergie du cristal que vous pourrez méditer, en lien direct avec celle-ci.

Rappel sur la méditation : https://emilie-m.net/mediter-respirer/

Vous pourrez donc bénéficier à ce moment-là des propriétés du cristal choisi, qu’il s’agisse des propriétés physiques ou spirituelles.

Les précautions lors de votre méditation avec un cristal

Lorsque vous souhaitez méditer avec un cristal, quelques précautions sont nécessaires. Ainsi vous devez veiller à ce que votre cristal soit bien nettoyé. Je ne parle pas d’un nettoyage physique, mais bien d’un nettoyage énergétique.

Un cristal mal nettoyé peut vous polluer à son tour.

Pour rappel sur le nettoyage d’un cristal, voir aussi :

Pensez aussi à ce que votre cristal soit bien chargé. Il est nécessaire que votre cristal ait un taux vibratoire supérieur au vôtre afin que vous puissiez en bénéficier.

En outre, veillez à bien choisir le cristal avec lequel vous méditerez. Si vous méditez pour la première fois avec un cristal, choisissez-en un dont l’énergie est plutôt douce.

Les cristaux à éviter en méditation

Ainsi si vous manquez d’ancrage, évitez le cristal de roche, le diamant (herkimer ou non), et l’obsidienne.

Pour rappel sur le cristal de roche, voir : https://emilie-m.net/le-cristal-de-roche/

Ces pierres sont très puissantes et peuvent produire lors d’une méditation l’effet contraire de ce que vous souhaitez. Le cristal de roche est par exemple un amplificateur. Les quartz comprenant des incrustations de minéraux (rutile, tourmaline) sont aussi à éviter si vous débutez de telles méditations.

L’azurite malachite est déconseillée dans un premier temps.

L’obsidienne noire, quant à elle, est une pierre de travail sur soi. Elle devient votre miroir. Si vous souhaitez travailler avec elle, prévoyez d’être accompagné dans votre travail par un thérapeute qu’il s’agisse d’un psychothérapeute ou un énergéticien.

Les cristaux à privilégier pour débuter les méditations cristallines

Pour débuter vos méditations avec des cristaux, je vous conseille de privilégier ceux qui faciliteront votre ancrage comme la tourmaline noire, la shungite, aussi le grenat, la calcite rouge ou rouge-brun.

Vous pouvez aussi méditer avec des pierres très apaisantes comme le quartz rose, la sélénite, l’amazonite ou l’angélite.

Pour rappel sur le quartz rose, voir : https://emilie-m.net/le-quartz-rose/

L’améthyste et la citrine sont des quartz que vous pouvez utiliser pour méditer assez facilement.

Écoutez-vous pour choisir votre cristal

Si vous possédez plusieurs minéraux chez vous, vous aurez certainement l’embarras du choix pour débuter vos méditations avec les cristaux.

Comment pouvez-vous alors choisir le cristal avec lequel méditer ? Écoutez-vous.

Prenez le temps de prendre un cristal dans vos mains, de voir celui qui vous « appelle ».

C’est certainement celui-ci avec lequel vous pourrez méditer. Pensez à vérifier que vous l’avez bien nettoyé au préalable et que son taux vibratoire est supérieur au vôtre. Et c’est parti !

En conclusion, méditer avec un cristal peut vous apporter de nombreux bénéfices tant sur les plans physique, mental, émotionnel que spirituel. Pensez à prendre quelques précautions avant l’utilisation de votre cristal.

Si vous débutez avec ce type de méditation, évitez les cristaux trop forts ou qui vous feraient trop travailler. Privilégiez des cristaux qui vous apporteront davantage de douceur. Et pour choisir parmi ceux que vous possédez, prenez le temps de vous écouter.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur la méditation avec les cristaux ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Renforcez votre immunité avec les huiles essentielles

L’automne approche progressivement. Après plusieurs mois sous le signe du stress et malgré un été très ensoleillée, vos batteries ne sont toujours pas bien rechargées pour affronter les maux de l’hiver. C’est d’autant plus vrai que contrairement à la nature qui va prendre ses quartiers d’hiver et ralentir son rythme, vous allez sans doute poursuivre un rythme très soutenu cet automne, cet hiver et le printemps prochain sans vous soucier de votre véritable rythme physiologique.

Conclusion : vous risquez de sur-solliciter votre organisme et ainsi affaiblir votre système immunitaire.

L’aromathérapie constitue une technique holistique naturelle (mais pas dénuée de dangers et donc de précautions à prendre !) qui permet de stimuler votre organisme pour booster vos défenses immunitaires.

Cet article vous propose de revoir quelques huiles essentielles indispensables pour booster votre système immunitaire, l’occasion de rappeler que l’efficacité des huiles essentielles repose notamment sur la capacité à stimuler votre système et non pas seulement à soigner ce qui ne va pas.

Le Ravintsara, anti-infectieuse et stimulante

Le ravintsara fait partie des incontournables que vous devez avoir chez vous.

Huile essentielle à large spectre, elle modifie votre terrain pour mieux résister, tout en permettant à votre organisme de se soigner.

Si vous avez des troubles de type état grippal, rhumes ou problèmes ORL, le ravintsara est pour vous !

Pour rappel sur les autres propriétés, voir aussi :

Le tea tree, antivirale à large spectre

Le tea tree est une autre huile essentielle incontournable à posséder dans votre armoire à pharmacie.

Cette huile essentielle est antivirale, idéale face à tous les virus de l’hiver ! Elle possède aussi des propriétés anti-infectieuse et anti-bactérienne qui lui confèrent une place de choix dans l’arsenal aromatique à votre service.

Attention toutefois, cette huile essentielle est contre-indiquée aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes et allaitantes.

Pour en savoir plus, voir aussi : https://emilie-m.net/le-tea-tree-une-huile-essentielle-antivirale-a-large-spectre/

Le pin sylvestre, huile essentielle du système respiratoire

Le pin sylvestre est une huile essentielle très importante pour protéger et renforcer vos voies respiratoires.

Comme la majorité des huiles essentielles tirées des Conifères, l’huile essentielle de Pin Sylvestre agit principalement sur la sphère respiratoire : il libère vos voies encombrées et agit contre la toux et la sinusite. Il est également connu pour ses propriétés toniques.

Enfin, en diffusion, son odeur fraîche et résineuse est très agréable et il possède des propriétés antiseptiques notables.

La lavande vraie, apaisante

La lavande vraie est une huile essentielle également incontournable en aromathérapie. Elle vous détend, ce qui permet à votre système immunitaire de maintenir un bon niveau de défenses.

Rappelez-vous que le stress est l’un des pires ennemis de votre système immunitaire.

Lorsque vous réalisez votre propre synergie d’huiles essentielles, pensez à inclure des huiles qui agiront à un niveau psychologique et émotionnel.

La lavande vraie est l’une de celles-là et pas que !

Pour en savoir plus sur cette huile essentielle, voir : https://emilie-m.net/la-lavande-vraie-lhuile-essentielle-incontournable/

En conclusion, les huiles essentielles peuvent vous permettre d’aborder sereinement l’hiver. Dès les premiers symptômes, appliquez une synergie d’HE en cutané de préférence. Pensez toujours à bien mélanger vos HE avec une huile végétale.

Rappelez-vous que ces produits sont concentrés et qu’il faut les diluer correctement dans une huile végétale.

Gérez votre stress et vos émotions avec la lavande vraie. Renforcez votre système respiratoire avec le pin sylvestre en l’appliquant avec une huile végétale dans votre dos.

Et en cas de doute sur vos symptômes, consultez votre médecin.

Prenez bien soin de vous.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Redonner du sens à votre vie

Vous vivez régulièrement des périodes charnières dans votre vie : fin d’un contrat de travail ou départ d’un poste, déménagement, séparation, décès d’un être cher etc.

Tout peut être finalement le sujet à une remise en question, une remise à plat de votre vie. Et parfois cette remise en question est tellement difficile que vous vous demandez bien quel peut être le sens de la perte d’une situation ou d’un être cher, surtout quand tout semblait aller si bien.

Cet article vous propose de vous donner quelques éléments de réflexion pour redonner du sens à votre vie : de l’acceptation de la phase du deuil, au fait de donner du sens à l’ancien, avant de donner du sens au renouveau, pour terminer sur un éclairage par le tarot de Marseille.

Accepter de vivre le deuil

Le deuil est une étape que vous vivez à de nombreuses reprises dans votre vie. C’est une étape de transition nécessaire et indispensable à chaque passage de votre vie.

Pour rappel sur le sujet voir : https://emilie-m.net/comment-vivre-un-deuil-et-en-sortir-grandi/

Je rappelle qu’il concerne toute sorte de « fin » (travail, relation, départ d’un être cher etc.).

Afin de pouvoir redonner du sens à votre vie, la première étape est de vous autoriser à vivre votre deuil. Cette étape est de la durée nécessaire pour vous. Évitez de comparer avec votre voisin. Chacun d’entre vous peut buter à un moment sur l’une des phases de deuil.

Ce qui importe c’est bien finalement de vivre toutes les étapes de votre deuil.

Donner du sens à l’ancien

L’une de ces étapes consiste à donner du sens à l’ancien. Quels sont les enseignements que vous avez reçus au cours de votre expérience passée avec telle personne ou dans telle entreprise ? Soyez constructif et lucide sur vous-même et votre expérience.

Quels sont les enseignements qui restent utiles aujourd’hui pour vous ?

Ce qui est passé peut pour vous de bases au renouveau.

Ancien ne signifie pas oublié ou à jeter à la poubelle. Cela signifie juste passé. Donner du sens à ce qui a fait partie de votre quotidien : votre animal qui est parti vous a montré que vous pouviez sortir marcher tous les jours ? Il vous a montré que vous pouviez avoir de l’autorité ? Ou simplement que vous existiez, puisque vous étiez tout pour lui !

Prenez le temps d’écrire sur une feuille tous ces enseignements. Faites-le de préférence lorsque votre deuil est déjà bien avancé et pour vous aider dans votre reconstruction.

Pour donner du sens au renouveau

Quels sont les enseignements que vous avez reçus de la situation précédente ? A présent, quelle direction voulez-vous prendre ? Regardez autour de vous les opportunités qui s’offrent à vous ? Un bilan professionnel ? Plus de temps à vous consacrer dans votre quotidien ?

Ce passage est l’occasion de vous recentrer sur vous-même et d’essayer de nouvelles choses. Le renouveau se met en place progressivement. Faites-vous accompagner si besoin pour achever votre deuil sereinement et retrouver en vous l’envie d’être là et d’avancer.

Parfois aussi l’étape de renouveau et de recherche de sens de cette période de votre vie se fait parallèlement sur le passé et le présent. Soyez patient avec vous-même. Donnez-vous du temps à cette intériorisation tout en accueillant les opportunités qui s’offrent à vous.

Expérimenter est la première chose pour laquelle vous êtes venu. Autorisez-vous à essayer, notamment essayer le renouveau. Il peut être et il doit être en partie différent de l’expérience que vous venez de vivre.

Le sens de l’arcane sans nom

Le tarot de Marseille abrite une carte qui se prête tout à fait à cette thématique de renouvellement que je vous propose aujourd’hui : il s’agit de la carte sans nom, autrement appelée la Mort.

Le tarot de Marseille constitue un outil très puissant d’évolution et c’est en ce sens que je m’appuie sur celui-ci aujourd’hui.

Rappel sur le rôle de la cartomancie : https://emilie-m.net/le-tarot-un-outil-devolution/

Dans un tirage, cette carte peut avoir plusieurs significations parmi lesquelles : circulation éternelle de la vie au travers de la mort et de la renaissance. Transformation. Mobilité. Fluidité éternelle des choses. Élimination du passé.

Elle vous rappelle ainsi que la vie est un éternel recommencement. Acceptez-le, voyez ses enseignements et elle sera plus douce pour vous.

Si la carte sans nom devait parler, elle vous dirait notamment :

« Si tu te presses, tu me rattraperas. Si tu ralentis, je te rattraperai. Si tu marches tranquille, je t’accompagnerai. Si tu te mets à tourner, je danserai avec toi. Puisque notre rencontre est inéluctable, fais-moi face tout de suite ! Je suis ton ombre intérieure, celle qui rit derrière l’illusion que tu appelles réalité. Patiente comme une araignée, enchâssée comme un bijou dans chacun de tes instants, tu partages ta vie avec moi – ou si tu t’y refuses, tu ne vivras pas dans la vérité. Tu pourrais fuir à l’autre bout du monde, je serais toujours à tes côtés. Depuis que tu es né, je suis la mère qui ne cesse de te mettre au monde. Réjouis-toi donc ! Ce n’est que lorsque tu me conçois que la vie prend son sens. L’insensé qui ne me reconnaît pas s’accroche aux choses sans voir qu’elles sont toutes à moi. Il n’en est aucune qui ne porte mon sceau. Permanente impermanence, je suis le secret des sages : ils savent qu’ils ne peuvent avancer que sur mon chemin. Ceux qui m’assimilent deviennent des esprits puissants. Ceux qui me nient, en cherchant vainement à s’échapper, perdent  les délices de l’éphémère : tout en étant, ils ne savent pas être. Tout en agonisant, ils ne savent pas vivre. […]

Grâce  à moi, tout devient poussière et tout s’effondre. Mais ne pense pas que c’est une tragédie. Je fais de la destruction un processus d’une splendeur extrême. J’attends que la vie se manifeste jusqu’à atteindre sa plus grande beauté, puis j’apparais pour l’éliminer avec la même beauté. Lorsqu’elle parvient à la limite de sa croissance, je commence à la détruire avec le même amour qui a été employé pour la construire. Quelle joie ! Quelle incommensurable joie ! Ma destruction permanente ouvre la voie à la création constante. S’il n’y a pas de fin, il n’y a pas de commencement. Je suis au service de l’éternité, de ton éternité. Si tu te donnes à la transformation, tu deviens le maître du moment éphémère, car tu le vis dans son intensité infinie.

[…]

Comprends-le : en mon extrême noirceur, je suis l’œil de cet impensable que tu pourrais appeler Dieu. Je suis aussi Sa volonté. Grâce à moi tu reviens à Lui. Je suis la porte divine : qui entre sur mon territoire est un sage, et qui ne peut franchir mon seuil consciemment est un enfant peureux caparaçonné dans ses détritus. En moi il faut entrer pur : défais-toi de tout, défais-toi même du détachement, annihile-toi. Ce n’est que lorsque tu disparais que Dieu apparaît. »

« Tu veux la force ? En m’acceptant tu es le plus fort. Tu veux la sagesse ? En m’acceptant tu es le plus sage. Tu veux le courage ? En m’acceptant tu es le plus courageux. Dis-moi ce que tu veux ! Si tu deviens mon amant, je te le donnerai. Lorsque tu sens que je fais partie de ton corps, je transforme la conception que tu as de toi-même, je te rends mort en vie et je t’accorde le regard pur des morts : deux trous sans attaches par lesquels seul Dieu regarde. L’instant, alors, devient terrible, tout se transforme en miroir et tu te vois en tout être, en tout forme, en tout processus. Ce que tu appelles « la vie » devient une danse d’illusions. Il n’y a plus de différence entre la matière et la rêve. »

« Ne tremble pas, ne crains pas, réjouis-toi ! La vie, quoique irréelle et éphémère, dans l’instant révèle sa plus grande beauté. En me donnant ton regard tu comprendras enfin que c’est un miracle d’être en vie. »

Source : La Voie du Tarot, Alexandro Jodorowsky

En conclusion, redonner du sens à sa vie prend du temps, du temps que vous vous offrez : de l’acceptation du deuil, à l’étape de donner du sens à l’ancien, avant de pouvoir donner du sens au renouveau. La symbolique via notamment le tarot de Marseille vous apporte un éclairage supplémentaire dans ces étapes souvent vécues avec peine et détresse, et pourtant qui constituent de véritables rites de passage dans votre vie.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Trouver votre voie spirituelle

Vous êtes de plus en plus nombreux à chercher votre voie, votre chemin, à découvrir de nombreuses spécialités de développement personnel et à vous poser la question : comment trouver votre voie spirituelle ?

Cette question me semble d’autant plus juste que peut-être certains amis ou membres de votre famille peuvent vous conseiller telle ou telle pratique sans véritable certitude que celle-ci puisse réellement vous correspondre. Dans cet article, je vous propose de vous apporter quelques éléments de réponses à cette question, mieux comprendre aussi en quoi consiste le fait de trouver de sa voie spirituelle.

Votre voie spirituelle, un chemin de vie

Tout d’abord cet article porte bien sur la spiritualité et pas la religion ou le spiritisme.

Pour rappel sur la différence entre le spiritisme et la spiritualité, je vous renvoie à cet article précédent : https://emilie-m.net/spiritisme-ou-spiritualite/

Une voie spirituelle est unique. Votre voie spirituelle, celle donc de votre esprit, est la vôtre. Cela paraît simple. C’est tout de même mieux de l’indiquer. En outre, elle correspond à celle ou celui que vous êtes aujourd’hui dans cette incarnation. Et elle est votre chemin de vie.

Cela signifie donc que même sans le savoir vous suivez une voie spirituelle.

Pour autant, si vous lisez cet article, c’est que vous cherchez à la suivre en conscience et avoir prise dessus.

Votre voie spirituelle, un chemin avec des virages

Dans votre désir de contrôle de votre vie et souvent de mieux-être, vous souhaitez une vie qui se déroulerait simplement, paisiblement comme sur une petite route de campagne ou pour certains sur une autoroute.

En réalité, force est de constater que ce chemin connaît bien des virages, y compris les plus inattendus, même pour ceux travaillant sur eux-mêmes.

Votre voie spirituelle vous propose de nombreuses surprises et si vous comprenez les différents messages qu’elle vous apporte progressivement, vous pouvez ainsi apprendre à maîtriser vos émotions, vos réactions, vous-même et plus à contrôler.

Chercher à contrôler la vie, c’est se fermer à de nombreuses opportunités, c’est aussi à coup sûr se créer des frustrations.

Rappelez-vous que vous voyez si peu de la réalité.

Pour rappel sur le sujet, voir aussi : https://emilie-m.net/que-savons-nous-de-la-realite/

Votre voie spirituelle, celle de l’expérimentation

Suivre votre voie spirituelle consiste ainsi à expérimenter la vie. Et comme vous êtes incarné ici sur Terre, il s’agit donc d’expérimenter une incarnation ici, tout en vous reliant à votre esprit et non pas se confondre seulement avec la matière.

En effet, dans la confusion et l’attachement à la matière, vous en oubliez souvent que vous êtes des êtres spirituels, de lumière.

Vous êtes venus expérimenter la matière, les relations avec autrui dans la matière et la reconnexion à soi à partir d’une dimension matérielle.

De nombreux outils et techniques peuvent vous y aider.

C’est le cas du tambour. Pour en savoir plus, voir aussi : https://emilie-m.net/le-tambour-pour-se-connecter-a-soi/

Votre voie spirituelle, celle des choix

La voie spirituelle que vous suivez tous est jalonnée de règles du jeu. Parmi celles-ci, on retrouve le libre-arbitre. Cela signifie que face aux expériences qui sont les autres, vous avez à faire des choix.

Cela me fait penser à ces livres où l’histoire est écrite par morceau d’avance. Lorsque vous faites un choix, on vous renvoie à telle page. Vous vous rendez à telle page, puis de choix en choix, parfois plusieurs chapitres plus tard, vous revenez à un choix que vous aviez déjà rencontré.

Alors se pose la question de savoir si vous aviez fait le ou les bons choix auparavant. D’une certaine manière, vos choix sont forcément bons pour vous. S’il vous est nécessaire de faire dix fois le tour d’une piste pour en comprendre le parcours, faites-le dix fois. Et si vous comprenez plus vite et trouvez la sortie du circuit plus rapidement ? Tant mieux !

Vous pourrez alors passer à la leçon suivante !

Votre voie spirituelle, celle des enseignements et de la progression

En effet, votre voie spirituelle est une voie d’enseignements et de progression à condition bien sûr que vous la suiviez et cherchiez à la suivre en conscience. Qu’est-ce que cela veut dire ? Cela veut dire qu’il devient indispensable pour vous de trouver le sens de votre vie, votre rôle, votre place et le moyen de la prendre progressivement.

C’est un chemin qui se fait progressivement comme l’enseignent certaines voies de développement personnel tel le Reiki Usui par exemple.

Voici cet article pour rappel sur le sujet : https://emilie-m.net/le-chemin-reiki/

Le chamanisme en est un autre. Et bien d’autres techniques et spécialités peuvent vous conduire à progresser sur votre chemin personnel au cours duquel vous pouvez partager certains enseignements avec des amis et des proches et parfois vous différencier d’eux en suivant vos chemins.

En résumé, votre voie spirituelle constitue votre chemin de vie. Celui-ci peut comporter des virages, parfois, des impasses et des retours en arrière. C’est ce qui fait qu’il est unique, à votre image.

Avant tout, autorisez-vous à expérimenter car c’est la véritable raison d’être de votre chemin de vie et de votre voie spirituelle. Expérimentez et vivez !

Faites des choix ! Et rappelez-vous que la vie est une école au cours de laquelle vous recevez des enseignements pour progresser et aller vers la lumière, votre lumière. Donnez donc du sens à votre vie et vous trouverez ainsi progressivement votre voie spirituelle. Elle vous révélera alors son véritable visage.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/