reiki usui

Le Reiki et l’ablation d’un organe

Lorsque vous commencez la pratique du Reiki sur vous-même ou vos proches, vous vous posez de nombreuses questions sur ses applications. Le cas de la disparition d’un organe ou d’un membre et sa prise en compte par le Reiki en fait partie.

Peut-on proposer une séance de Reiki à une personne amputée d’un membre ou d’un organe ? Y-a-t-il des précautions à prendre ? Des effets indésirables ?

Le système énergétique perturbé par l’ablation de l’organe

Le système énergétique de la personne sera effectivement perturbé par la disparition de l’organe. Il l’est aussi en cas de greffe.

Plus globalement, à la suite d’une opération (y compris une ablation), mais aussi en cas de fracture, de brûlure et entorse, il y aura « un trou » dans l’aura. Vous pourrez donc lui donner du Reiki, en général un certain nombre de séances. Suivant les parties concernées et l’importance de la blessure ou de l’ablation, le nombre de séances sera variable.

Mais avant tout, il faudra boucher ces trous et satisfaire les besoins énergétiques à l’endroit concerné.

Rappel sur le déroulement d’une séance de Reiki : https://emilie-m.net/comment-se-deroule-une-seance-de-reiki/

La pratique du Reiki en cas d’amputation

Pour une personne amputée, le bénéfice est vraiment important, tant sur le plan physique, moral qu’émotionnel. Souvent les personnes dans ce cas peuvent avoir des douleurs dans le ou les membres fantômes. En donnant du Reiki également sur la partie fantôme du membre ou de l’organe, on harmonise ses énergies et elle aura moins mal.

On ne peut pas aller trop fort avec le Reiki. La personne peut avoir des sensations. Généralement ce seront plutôt des sensations d’apaisement.

Voir aussi, concernant les opérations chirurgicales : https://emilie-m.net/reiki-usui-et-operations-chirurgicales/

Le Reiki, une énergie intelligente

Si l’ablation est visible, vous ou votre praticien pratiquera comme d’habitude son byosen, y compris au niveau de la partie manquante du corps. En effet, au niveau physique la partie du corps n’est plus. En revanche, au niveau subtil elle est toujours présente.

Vous n’avez pas besoin d’émettre la moindre intention. L’énergie universelle sait où elle doit se rendre.

Rappelez-vous aussi que le Reiki est une technique holistique qui prend en compte l’individu dans son ensemble.

C’est la raison pour laquelle une séance Reiki peut apporter une détente à la fois au niveau physique, au niveau mental et au niveau émotionnel.

En résumé, le Reiki Usui peut être utilisé pour des personnes qui ont été amputées ou dont des organes ont été retirés. Vous pouvez réaliser des traitements sur l’emplacement de l’organe ou de la partie concernée avant et après l’opération, y compris des années après. Cela apportera un bien-être général à la personne. Et cela ne comporte aucun risque.

Je rappelle que tout traitement médical en cours au moment d’une séance Reiki doit être poursuivi. Et seul un médecin peut vous prescrire la fin de la prise d’un médicament ou d’un traitement médical.

Vous souhaitez en savoir plus sur le Reiki Usui dans le cas d’ablation d’organes ? Posez vos questions en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.