le tea tree, huile essentielle antivirale à large spectre

Le tea tree, une huile essentielle antivirale à large spectre

Si vous vous intéressez aux huiles essentielles, vous avez sans doute entendu parler du tea tree. Mais savez-vous vraiment quelles sont toutes ses propriétés et surtout comment l’utiliser ?

De son nom Melaleuca Alternifolia, le tea tree ou arbre à thé comporte comme molécules principales des monoterpénols (45 à 50%) et des monoterpènes, le paracymène (jusqu’à 20%).

Il est originaire d’Australie, du Zimbabwe, de Zambie ou encore d’Afrique du Sud.

Découvrez maintenant ses propriétés et comment l’utiliser.

Le tea tree, positivant et anti-infectieux

Le tea tree est une huile essentielle que vous appréciez beaucoup. Mais connaissez-vous toutes ses propriétés ? Il est d’abord positivant. Vous le connaissez aussi sans doute car c’est un anti infectieux majeur et un anti bactérien à large spectre d’action, antiviral, anti fongique, antiseptique.

Parmi les autres propriétés de la plante, vous pouvez aussi retenir : anti inflammatoire, antalgique léger, immunostimulant, radio protecteur.

Cette huile essentielle est contre-indiquée aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes et allaitantes.

Pour une huile essentielle anti-infectieuse pouvant être utilisée à faible dose chez les enfants et dans certains cas chez la femme enceinte, voir : https://emilie-m.net/lhuile-essentielle-de-ravintsara-anti-infectieuse-et-stimulante/

La plante découverte en Australie d’abord

Ce petit arbre au feuillage léger a été découvert en Australie au temps du capitaine Cook. Les navigateurs anglais faisaient infuser ses feuilles à l’instar du thé, d’où son nom de Tea tree. Ses propriétés sont étudiées depuis le début du 20e siècle. Le saviez-vous ?

Les modes d’application du Tea tree

L’huile essentielle de tea tree peut être utilisée en ambiance olfactive ou diffusion atmosphérique, seule ou en mélange, dans un diffuseur par nébulisation. Excellent purifiant atmosphérique, son odeur n’est pas toujours appréciée de tous. A diffuser avec une huile essentielle de Ravintsara, citronnier ou mandarinier par exemple.

Vous pouvez l’appliquer sur la peau en dilution entre 5 à 30 % (grand maximum) dans une huile végétale.

En période hivernale, appliquez la sur la gorge ou la poitrine, diluée à 30 % dans de l’huile de Macadamia.

Attention les pourcentages proposés s’adressent à un adulte. Pour rappel, si vous réalisez vous-même votre synergie d’huiles essentielles, veillez bien à ce que le pourcentage maximal d’huiles essentielles dans votre synergie ne dépasse pas 20 à 30 % du mélange final.

Autrement dit, sur 100 gouttes de synergie, celle-ci comportera 20 à 30 gouttes d’huiles essentielles (y compris s’il y en a plusieurs) et 70 à 80 gouttes d’huile végétale.

Faites donc bien vos calculs.

Pour rappel sur les précautions à prendre en aromathérapie : https://emilie-m.net/les-dangers-des-huiles-essentielles/

En résumé, le tea tree est une huile essentielle originaire d’Australie. Elle agit en tant qu’antiviral à large spectre et peut aussi avoir d’autres propriétés assez intéressantes en première intention et en l’absence d’autres huiles essentielles dans votre trousse à pharmacie. Attention aux précautions d’usage, les contre-indications et le dosage qui doit rester raisonnable. Les huiles essentielles sont déjà des produits concentrés. Il est inutile de vouloir en éprouver l’efficacité en doublant les doses.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur l’huile essentielle de tea tree ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.