méditer

Méditer en mouvement

Pour ce dernier article du mois, je vous propose de répondre à une question que vous vous posez régulièrement sans vraiment oser la verbaliser. Peut-on méditer en mouvement ? Quels sont les bienfaits de la méditation en mouvement ? Et comment pratiquer la méditation en mouvement ?

Méditer pour soi

Méditer constitue d’abord un acte pour vous-même, pour votre propre bien-être, un moment hors de l’espace et du temps. En tout cas, c’est ce que vous souhaitez ! Vous imaginez ce moment où vous êtes hors d’atteinte des propos des collègues de travail, de vos enfants voire même de votre conjoint. Et vous vous imaginez en haut d’une montagne par exemple.

Vous pouvez bien sûr vous appuyez sur de telles représentations si cela peut vous aider à couper avec votre mental.

Méditer pour se détendre

En coupant ainsi les liens, momentanément, avec vos principales préoccupations, vous cherchez d’abord la détente et la réduction de votre stress.

A cet égard, je vous rappelle que de simples exercices de 5 minutes peuvent déjà être très efficaces pour vous détendre.

Pour rappel, consultez l’article précédent sur le sujet : https://emilie-m.net/mediter-respirer/

Méditer régulièrement

Des études scientifiques ont montré que méditer régulièrement permettait de réduire le stress, ainsi que de réduire les risques cardiovasculaires.

En savoir plus : https://www.pourquoidocteur.fr/Articles/Question-d-actu/25355-Une-heure-meditation-diminue-l-anxiete-ameliore-sante-cardiaque

Ainsi si vous prenez l’habitude de prendre seulement 5 minutes, 5 vraies minutes uniquement dédiées aux exercices de méditation, vous pourrez vous sentir mieux.

Ce temps vous appartient. Il est pour vous.

Méditer en mouvement

méditer en mouvement

La méditation peut être pratiquée partout et dans n’importe quelles conditions. Vous pouvez être confortablement assis sur un zafu ou bien sur une chaise de bureau.

Et vous pouvez aussi choisir de méditer en faisant la vaisselle ou en marchant. Cet exercice est particulièrement intéressant pour les personnes qui ont un mental fort et qui ont des difficultés à méditer en restant assis « à ne rien faire ».

D’abord en vous mettant en mouvement, vous aurez l’impression de réaliser un véritable exercice, permettant ainsi à votre mental de lâcher plus facilement, la culpabilité s’effaçant devant le caractère « raisonnable » de l’exercice.

Ensuite, vous allez vous « occuper » à vous centrer sur plusieurs tâches à la fois de sorte que votre mental lâchera le temps de l’exercice.

Conséquence : vous en sortirez détendu et surtout hors d’atteinte de toute culpabilité. Vous profiterez donc pleinement de votre méditation.

Méditer en marchant

Je vous propose pour finir un exercice simple de méditation en mouvement : la méditation en marchant. Elle peut être pratiquée à l’intérieur, comme à l’extérieur.

Attention si vous la pratiquez à l’intérieur, veillez à ce que la salle soit d’une taille raisonnable afin que vous puissiez circuler librement. Vous pouvez aussi choisir de vous rendre en forêt, dans un espace vert, un parc.

Prenez quelques instants pour vous centrer, sentir vos pieds qui s’enfoncent progressivement dans la terre. Respirez calmement. Observez votre respiration pendant une minute. Puis entamez une marche douce, lente et régulière où vous observez le mouvement de vos pieds sur le sol. Si des pensez viennent, revenez à l’observation de vos pieds et de leurs mouvements. Détendez-vous. Laissez libre vos bras et vos mains de tout mouvement. Vos jambes sont détendues. Si vous trébuchez, laissez aller le mouvement de votre corps et reprenez l’observation des mouvements de vos pieds et de vos jambes. Observez également votre respiration. Laissez-la aller naturellement sans la contraindre. Marchez librement calmement.

Cette méditation peut durer 5, 10 ou 15 minutes.

Lorsque vous sentez que vous arrivez à la fin de cette méditation, arrêtez-vous de marcher. Prenez encore un petit instant pour bien sentir vos pieds sur le sol, bien ancrés. Gardez la conscience de vos pieds en contact avec la terre, de votre respiration posée. Puis progressivement, reprenez contact avec ce qui vous entoure et reprenez vos activités.

Vous êtes posé et apaisé.

En conclusion, méditer en mouvement est tout à fait possible au quotidien. C’est une pratique ouverte à tous et conseillée aux personnes pouvant avoir des difficultés à pratiquer d’autres approches de la méditation, plus statiques. Elle apporte les mêmes bienfaits que les autres types de méditation. Pratiquée régulièrement, la méditation contribue à une amélioration de votre santé physique, mentale et émotionnelle.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Émilie-Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Et exceptionnel ! Venez me rencontrer ce dimanche 29 avril 2018, à la salle de la Trêche à Sanvignes-les-Mines. Vous m’y retrouverez dès 14h à mon stand et à 18h30 pour une conférence sur le végétarisme et les étapes d’une transition !

4 réflexions au sujet de « Méditer en mouvement »

  1. laetitia

    super!
    je pratique plutôt la marche Afghane, et ça à l’air plus relax ta technique, je vais m’y mettre !
    Merci pour toutes tes p’tites infos, j’adore.
    Pleins de bisous à toi ma belle…

    Répondre
  2. Ping : Les égrégores, ces nuages que vous nourrissez | Émilie Laure Mondoloni

  3. Ping : Créez votre propre mantra pour vous éveiller | Émilie Laure Mondoloni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *