chakras

Les chakras, roues énergétiques

Vous vous intéressez sans doute aux séances énergétiques depuis quelques temps déjà. Et l’on vous évoque souvent les chakras comme à l’origine de vos maux.

Savez-vous vraiment à quoi ils correspondent et à quoi ils servent. Je vous propose dans cet article quelques éléments de compréhension des chakras.

Les chakras dans la médecine ayurvédique

Le terme « chakra » provient du sanskrit et signifie roue.

Ce sont des centres d’énergie qui sont situés dans vos corps subtils.Il y a sept chakras majeurs : le premier à la base de la colonne vertébrale et le septième au sommet du crâne.

Ils sont les points d’intersection des nadis, ou conduits astraux par lesquels circule le Prana, le Qi ou l’énergie vitale.

Les chakras accumulent le Qi et l’énergie devient de plus en plus subtile à mesure qu’elle s’élève de la base de vos chakras vers le sommet de votre tête.

Dans l’image orientale traditionnelle, le chakra est vu comme une fleur de lotus. Cette représentation conjuguée au symbolisme de la roue donne l’image d’une forme circulaire tournant sur elle-même tandis que les pétales de la fleur de lotus se déploient l’un après l’autre.

Les sept chakras principaux correspondent aux sept glandes principales du système endocrinien.

Les premiers chakras

Mulhadara signifie « racine ». Ce premier chakra est le siège de l’inconscient collectif. C’est la zone de transmission de l’instinct vital.

Tout d’abord il s’agit d’un chakra vertical, situé dans la région du plancher pelvien, entre le sexe et l’anus. Celui-ci est orienté vers la terre et son rôle est de permettre à votre organisme de capter les énergies telluriques, énergies qui viennent directement de la terre dans laquelle il vous enracine profondément afin que vous restiez en contact avec sa force.

Swadhisthana signifie « lieu de séjour du soi ». Votre deuxième chakra (en partant du bas du corps) est le siège de l’inconscient individuel. Il est situé au niveau du Dan Tien, 3 travers de doigts sous votre nombril. Ce chakra se connecte à votre colonne vertébrale (Sushumna) entre la 2e et la 5e lombaire. Ce chakra est le deuxième des sept chakras principaux, mais le premier des chakras horizontaux. Il est intimement lié au flux et reflux énergétique au plus profond de l’être.

Votre chakra sacré est la zone de transmission des liquides du corps (liquides qui transmettent la vie, donc l’énergie), selon le symbole de l’eau : liquide céphalo-rachidien, suc gastrique, sperme, sang, urine, etc.

Manipura signifie « la cité des joyaux ».

Votre troisième chakra est situé au niveau du plexus solaire, à trois travers de doigts au-dessus de votre nombril et se connecte avec la colonne vertébrale entre les 9e et 12e dorsales.

C’est la zone de transmission de la conscience de l’énergie physique et de la température.

Un chakra du plexus solaire harmonieux équilibre la psychomotricité, règle les pulsions et le fonctionnement des idées. Il vous permet d’être infatigable et vigoureux pouvant mener à bien plusieurs actions de front.

Ce chakra est rattaché à l’élément feu, symbolisant la lumière, la chaleur, l’énergie et l’activité ainsi que la purification sur le plan spirituel. C’est par lui que vous assimilez l’énergie solaire qui nourrit votre corps éthérique, donc votre corps physique.

Voir aussi : https://emilie-m.net/je-suis-ce-que-je-mange/

Le chakra du cœur ou le chef d’orchestre

Anahata signifie Point de vie. Le quatrième chakra connu sous le nom de chakra du cœur est la porte de l’âme.

Il est le centre du cœur. Situé entre les omoplates, c’est la zone de transmission de la conscience physique de l’air.

C’est le siège de l’instinct émotionnel. Là réside l’âme individuelle et la perception de la connaissance intérieure. Anahata est aussi le siège de l’équilibre corporel.

Votre chakra du cœur est le centre du système des chakras, car il fait la jonction entre les trois centre psycho-émotionnels inférieurs et les trois centres mentalo-spirituels supérieurs.

Grâce à ce chakra, vous ressentez la beauté de la nature, de la musique, de la poésie.

La fonction principale de votre chakra du cœur est l’union par l’amour, sous toutes ses formes, y compris les tristesses, douleurs, mélancolies provoquées par la perte de l’amour. Mais cet amour qui va tendre vers « l’Amour universel » doit commencer par l’amour de vous-même, vous aimer vous-même, vous accepter tels que vous êtes.

Lorsque vous souffrez de douleurs ou de maladies, vous pouvez accélérer considérablement la guérison en envoyant de l’amour à l’organe malade, car vous disposez là d’un vaste potentiel de transformation et de guérison – pour vous-même et pour autrui – mais cet amour doit venir du plus profond de votre être.

Les chakras du haut du corps

Vishuddha signifie pureté. Cinquième chakra, celui-ci est le siège du son dans le corps.

Il est situé au niveau de votre gorge. Il représente la zone de transmission de la conscience physique de l’équilibre supérieur.

Symbole de pureté, ce chakra est considéré comme étant la porte de la libération.

Il a une influence directe sur votre thyroïde, les parathyroïdes et vos cordes vocales.

Si votre chakra fonctionne de manière équilibrée, votre voix est harmonieuse, votre langage clair, vous avez la capacité de vous exprimer pleinement.

C’est le chakra des grands orateurs et des spécialistes de la communication.

Grâce au chakra de la gorge, vous extériorisez tout ce qui vit en vous : autant vos sentiments de joie que ceux de tristesse.

Sixième chakra, Ajna signifie autorité.C’est celui qui vous conduit à la prise de conscience et la connaissance intérieure directe de la réalité.

Il est situé entre vos sourcils. Ajna représente la zone de transmission des sens subtils.

C’est le siège de tous les processus de prise de conscience. Associé à l’hypophyse, il gouverne vos fonctions extrasensorielles. Lien entre la conscience et les facultés supérieures du cerveau, il est le siège de l’âme. Très puissant, ce centre éveille la force créatrice de l’être.

Les grands nadis Ida et Pingala se croisent au chakra du 3e œil. La physiologie de ce chakra est très complexe : il gouverne tout votre système endocrinien, l’intellect et votre mémoire.

C’est par le « troisième œil » que passe votre force créatrice de la pensée, la force du « verbe ».

Plus vous évoluez, plus vous prenez conscience de votre pouvoir créateur.

Septième chakra, Sahasrara se dit aussi « lotus aux mille pétales ».

Siège de l’accomplissement de l’être humain, Sahasrara est situé au sommet du crâne. Il est symbolisé par un lotus aux mille pétales, s’ouvrant à l’existence éternelle et infinie. Sa constitution et ses effets sont différents de ceux des autres chakras, car vous atteignez un pôle spirituel en relation avec le cosmos et l’énergie universelle. Vous ne pouvez pas intervenir à ce niveau. Ce chakra est celui des mystiques. Centre de l’extase et de l’illumination, il libère de la roue des réincarnations. Il est le siège du savoir, de l’intelligence du raisonnement et de la conscience.

Denier chakra mais premier par l’importance qu’il prend sur le chemin de lumière, il est le point d’entrée dans votre corps de l’énergie universelle, de l’énergie cosmique, dont la puissance n’a aucune limite.

En résumé, les chakras jouent un rôle essentiel au quotidien sur le plan physique, le plan émotionnel et le plan spirituel. La connaissance des sept principaux chakras est issue de l’ayurvéda, tradition plusieurs fois millénaire. On distingue les chakras du bas du corps, du chakra du cœur (chef d’orchestre) et les chakras du haut du corps.

Vous avez d’autres questions ou remarques concernant les chakras ? Posez-les en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Prenez bien soin de vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Une réflexion sur « Les chakras, roues énergétiques »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.