Méditez avec un cristal

Lithothérapie : les interactions entre les minéraux

Ces dernières années, vous êtes très nombreux à vouloir revenir à des solutions plus naturelles pour vous soigner et soulager vos maux quotidiens. La lithothérapie remporte un franc succès avec parfois de vrais questionnements sur l’utilisation la plus pertinente et efficace des pierres. Vous pensez que porter plusieurs pierres à la fois sera plus efficace qu’en porter une seule.

Et certains d’entre vous multiplient les pierres sur soi, en se disant que cela ne fera pas de mal !

Or la lithothérapie en tant que pratique alternative requiert de la prudence pour en tirer les meilleurs bénéfices. Toutes les pierres ne peuvent pas être portées ensemble et je vous propose ici de mieux comprendre pour quelles raisons.

Les interactions physico-chimiques

Les minéraux sont constitués de nombreuses molécules. Cela a d’ailleurs conduit à ce que ceux-ci soient classés en sept catégories ou classes minéralogiques : les éléments natifs, les sulfures, les halogénures, les oxydes, les carbonates, les sulfates, les phosphates et les silicates.

De par leur constitution chimique, toutes les pierres ne sont pas compatibles entre elles ou parfois se font redondance.

Par ailleurs, certaines pierres peuvent avoir suivant les manuels existants des propriétés communes. Elles y répondent de différentes manières chimiquement. Et c’est la raison pour laquelle on pourra vous conseiller davantage une citrine par rapport à une fatigue chronique ou une pyrite. Toutes deux pourront agir à leur manière au niveau chimique. La pyrite sera plus appropriée si vous avez des carences en fer par exemple.

En outre, observez la nature ! Certaines pierres naissent et poussent ensemble : l’azurite et la malachite par exemple et le cristal de roche avec le rutile.

Pour rappel sur le cristal de roche, voir : https://emilie-m.net/le-cristal-de-roche/

D’autres au contraire préfèrent rester seules : c’est le cas de l’olivine aussi appelée péridot.

Les interactions chromatiques

La lithothérapie peut se pratiquer en fonction d’une approche chromatique, c’est-à-dire suivant les couleurs des pierres et vos besoins énergétiques.

Or il pourra être utile si vous avez besoin de rouge d’éviter de porter des pierres bleues pendant quelques jours, le bleu étant la couleur opposée au rouge dans la roue chromatique.

Et parfois il sera nécessaire de porter du rouge et du vert. Je vous conseille pour éviter des interférences entre les pierres d’éviter de les porter côte-à-côte. Autrement dit, si vous portez deux bracelets, portez-en un à chaque poignet.

De la même manière, pour conserver vos pierres de la bonne manière chez vous, je vous conseille de les poser individuellement sur des fleurs de vie. Rangez-les par couleur : d’un côté les pierres bleues par exemple, plus loin les pierres rouges etc. Cela évitera là-aussi des interférences chromatiques entre les pierres y compris lorsque celles-ci sont au repos !

Limiter le nombre de pierres à porter sur soi

Vous aimez les pierres et vous croyez à leurs vertus. C’est très bien. Pour autant, je vous invite à limiter le nombre de pierres à porter en même temps. Certaines pierres réalisent un travail en profondeur tellement forts qu’elles peuvent vous bousculer. Aussi et pour éviter des désagréments trop forts, limitez le nombre de pierres que vous portez en même temps.

Je conseille de limiter à trois pierres à la fois.

Par ailleurs, ce sera plus facile de trouver la pierre qui vous dérange le plus s’il est nécessaire d’arrêter momentanément le travail avec celle-ci.

Nettoyer vos pierres

Enfin pour limiter les interactions négatives entre vos minéraux, pensez simplement à les nettoyer et les recharger tous régulièrement.

En effet, un minéral mal nettoyé risque de polluer le minéral voisin, voire même de lui prendre de l’énergie.

Un nettoyage régulier de vos minéraux, de manière individuelle vous assure de pouvoir les utiliser régulièrement dans les meilleures conditions et en évitant des interactions néfastes entre les pierres.

Pour rappel sur le nettoyage des minéraux, voir aussi : https://emilie-m.net/le-nettoyage-des-mineraux/

En conclusion, l’utilisation de minéraux dans le cadre de la lithothérapie et de votre mieux-être nécessite de demander conseil en cas de doute pour éviter les interactions néfastes entre minéraux. Ces interactions peuvent être de plusieurs ordres : physico-chimiques, chromatiques. Limitez aussi le nombre de pierres que vous portez sur vous-même pour supporter le travail réalisé. Enfin pensez toujours à bien nettoyer vos minéraux et à les recharger en énergie.

Vous avez d’autres questions ou remarques concernant cet article ? Posez-les en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Prenez bien soin de vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.