Accepter de mourir pour mieux renaître

Dans les cultures occidentales, la notion de rite de passage est de plus en plus oubliée, incomprise ou simplifiée à l’extrême. Au final, beaucoup de religions monothéistes ont simplifié ces rites qui comportaient des processus initiatiques complets et difficiles.

Déconnectés de cet aspect spirituel de votre vie, vous ne vous attendez plus à mourir et renaître plusieurs fois dans votre vie. Pourtant ces morts symboliques sont indispensables et essentielles à votre croissance spirituelle.

Plus encore, elles font partie de votre vie en tant qu’être spirituel. Ramener cette connaissance à votre conscience est un premier pas. Savoir accompagner votre mort symbolique en est un autre.

Abandonnez l’ancien en conscience

Si dans d’anciennes civilisations et encore chez de nombreux peuples respectant leurs traditions, les rites de passage sont codifiés, il n’en est plus de même dans la plupart des pays occidentaux.

Pour autant, vous pouvez en vous mettant à l’écoute de la vie, comprendre quels moments de votre vie constituent ces rites de passage : rupture sentimentale, changement d’emploi après une longue expérience, changement de vie radical etc.

Voir aussi : https://emilie-m.net/la-mediumnite-pour-quoi-faire/

Comprendre constitue une partie du travail. Accompagner dans le lâcher-prise est absolument nécessaire. Or lâcher-prise demande de travailler sur soi-même : accepter de lâcher l’ancien. C’est aussi accepter d’ouvrir le champ des possibles.

Qui se présentera à moi ? Sous quelle forme ? Cela me demande-t-il de changer ou d’abandonner mes croyances ?

La plupart du temps, les rites de passage exigent l’abandon de croyances erronées, des croyances issues de vos expériences passées, également de votre éducation ou encore des enseignements reçus à l’école.

Abandonner l’ancien en conscience vous permettra de réduire les tensions et les souffrances lors de ces passages souvent délicats.

Voir aussi : https://emilie-m.net/redonner-du-sens-a-votre-vie/

L’arcane 13 prépare le terrain

Dans le jeu du tarot de Marseille, l’arcane n°13 est appelée l’arcane sans nom et parfois aussi la mort.

Elle est représentée par un squelette en train de nettoyer un terrain avec une faux. C’est une carte qui fait souvent peur à cause de la méconnaissance du rôle de la mort dans votre vie.

La mort symbolique est progressive et la renaissance aussi. En effet, c’est lors du processus de la mort que vous pouvez tel le squelette de l’arcane 13 nettoyer le terrain afin de pouvoir planter de nouvelles graines dans votre vie.

Faute de réaliser ce nettoyage correctement, tout ne pourra pas germer.

Elle vous rappelle ainsi que la vie est un éternel recommencement. Acceptez-le, voyez ses enseignements et elle sera plus douce pour vous.

Si la carte sans nom devait parler, elle vous dirait notamment :

« Si tu te presses, tu me rattraperas. Si tu ralentis, je te rattraperai. Si tu marches tranquille, je t’accompagnerai. Si tu te mets à tourner, je danserai avec toi. Puisque notre rencontre est inéluctable, fais-moi face tout de suite ! Je suis ton ombre intérieure, celle qui rit derrière l’illusion que tu appelles réalité. Patiente comme une araignée, enchâssée comme un bijou dans chacun de tes instants, tu partages ta vie avec moi – ou si tu t’y refuses, tu ne vivras pas dans la vérité. Tu pourrais fuir à l’autre bout du monde, je serais toujours à tes côtés. Depuis que tu es né, je suis la mère qui ne cesse de te mettre au monde. Réjouis-toi donc ! »

La chenille devient papillon

La mort symbolique accompagnée et vécue en conscience reste inconfortable. Rien ne sert de mentir. Toutefois, elle constitue une étape indispensable à toute transmutation de mémoire erronée ou distorsionnée.

La mort correspond à la fin d’un cycle dans un domaine de votre vie. Au cours de votre transition entre votre mort symbolique et votre renaissance, vous pouvez vous sentir en état de faiblesse telle une chenille.

Vous tissez votre cocon, prenez le temps de vous nourrir avant la transformation et la révélation du magnifique papillon que vous devenez.

Cette phase où vous vous trouvez en position de chenille pourrait aussi s’interpréter sous la forme de l’arcane 12 du tarot de Marseille : le pendu.

Pour rappel sur le pendu, voir : https://emilie-m.net/la-voie-du-pendu-ou-ce-que-son-symbole-nous-exprime/

Alors rappelez-vous toujours que cette phase est transitoire et surtout que vous pouvez toujours agir. Comment ? En réfléchissant vos projets et d’ores et déjà les planifier. Il n’y a donc pas de perte de temps. Bien au contraire ! L’univers vous offre le temps nécessaire pour poser vos objectifs et planifier/organiser votre renaissance.

En conclusion, vous vivez à de nombreuses reprises dans votre vie des morts symboliques qui vous conduisent à de multiples renaissances. Accompagnez-les en conscience. Cela vous permettra de vivre pleinement les initiations et en tirer le meilleur potentiel pour votre vie et votre croissance spirituelle. Dans ce sens, l’arcane 13 du tarot de Marseille éclaire parfaitement la représentation d’une partie de ces passages, complétée par l’arcane 12 ou la métaphore de la transformation de la chenille en papillon.

Vous avez des questions ou remarques concernant cet article ? Posez-les en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

#mortsymbolique #renaissance #spiritualité #ritedepassage #initiation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.