La géobiologie en milieu hospitalier

J’ai eu l’occasion récemment de rencontrer des élèves infirmiers/infirmières et des élèves aide-soignantes. Cela a été l’occasion pour eux de découvrir le Reiki et la lithothérapie.

Je leur ai d’ailleurs évoqué la place du reiki dans les dispositifs de soins des professionnels de santé.

Voir ici pour en savoir plus : https://emilie-m.net/le-reiki-usui-a-lhopital/

Régulièrement je reçois des professionnels de santé travaillant en milieu hospitalier. Ils viennent fatigués, épuisés. Ils m’évoquent des lieux chargés. Et je suis persuadée qu’une intervention dans ces milieux grâce à la géobiologie pourrait apporter de nombreux bénéfices pour les soignants, les soignés et les lieux.

C’est ce que je vous propose d’évoquer ici-même.

Les soins dans les lieux sacrés

Vous connaissez mon intérêt pour les lieux sacrés. Je me rends régulièrement sur ceux-ci, me documente. J’ai découvert grâce à des visites commentés, des lectures aussi et par mes découvertes géobiologiques le rôle de certains de ces lieux.

S’il est avéré que certains de ces lieux servent de lieux initiatiques, d’autres ont des propriétés curatives.

Voir : https://emilie-m.net/la-geobiologie-sacree-pour-evoluer/

On a retrouvé des traces en Egypte de lieux de soins collés aux lieux sacrés. Les prêtres et autres initiés prodiguaient des soins à des malades, dont notamment ceux rejetés par la population.

Plus près de nous en Europe, en France notamment, il n’était pas rare non plus de trouver des dispensaires à proximité ou collés à des lieux de recueillement de certaines communautés ecclésiastiques. Autrement dit, il y avait un lien entre le spiritualité et le soin apporté à des malades.

Les besoins actuels dans le milieu hospitalier

Force est de constater que lorsque vous vous retrouvez à l’hôpital, c’est parce que vous avez besoin d’être soigné, régénéré. Vous attendez donc de sortir de l’hôpital en meilleure santé et en meilleure forme que lorsque vous y êtes entré.

Ce lieu de soin doit donc présenter un taux vibratoire suffisamment élevé pour jouer ce rôle. Force est de constater que l’accumulation de personnes malades venant avec de faibles taux vibratoires et l’absence quasi-totale de spiritualité dans les murs de ces institutions ne permet plus aujourd’hui d’y retrouver ces conditions.

Ajoutez à cela que des personnes décèdent dans les hôpitaux sans accompagnement spirituel ou très peu. Leurs souffrances et celles de leurs proches laissent ainsi des mémoires dans les murs. Et il existe aussi le cas de défunts qui ne partent pas dans la lumière pour de nombreuses raisons.

Toutes ces énergies contribuent à réduire le taux vibratoire des centres hospitaliers.

Enfin, au quotidien, ce sont les soignants qui vivent dans ces milieux. Au contact de malades, de mémoires de murs, d’énergies discordantes, ceux-ci s’épuisent. Cela peut s’exprimer par de la fatigue, de l’épuisement, le développement de pathologies.

Pour ces raisons, il est absolument nécessaire de rééquilibrer les énergies de ces lieux à l’aide de la géobiologie.

La géobiologie pour le milieu hospitalier

Comme pour votre habitat, la géobiologie est tout à fait appropriée pour rééquilibrer les énergies d’un lieu.

Pour rappel sur la géobiologie, voir : https://emilie-m.net/geobiologie-traditionnelle-et-geobiologie-holistique/

Plusieurs solutions peuvent apporter un mieux-être pour les patients et le personnel en milieu hospitalier.

D’abord, il est nécessaire de nettoyer énergétiquement les lieux et cela de manière régulière. Cela peut se faire avec de la sauge, du palo santo par exemple. Il peut être nécessaire d’utiliser d’autres méthodes.

Comme pour votre habitat, on peut aussi travailler sur les réseaux traversant le centre hospitalier (hartmann, curry, eau etc.). Il faudrait aussi éviter le wifi par exemple.

Dans ce rééquilibrage du lieu, l’idée est d’éviter et de limiter les nuisances issues de l’extérieur.

Enfin, un géobiologue peut proposer des outils pour dynamiser les lieux régulièrement.

Et cela peut vraiment faire évoluer les choses.

Il y a quelques années, j’ai travaillé sur un EHPAD à la demande de la direction. La direction me faisait part de conflits entre certains membres du personnel. Après mon intervention, l’abcès a été crevé. Une partie de l’équipe soignante a démissionné et a ainsi été remplacée. Le travail que j’ai ainsi réalisé a aidé à régler la problématique du personnel. Et l’ambiance de travail avait évolué dans le bon sens.

Dans la même idée, lors du premier confinement, au moment où les soignants étaient fatigués, épuisés, une de mes clientes m’avait demandé s’il était possible d’envoyer du reiki au service où elle travaillait. C’était une demande collective de son service. Avec d’autres collègues, nous avons envoyé le reiki pendant une période pour les soutenir.

Cela montre qu’un travail énergétique en milieu hospitalier peut constituer un vrai soutien à cette activité.

En conclusion, il y a eu dans des temps anciens et relativement proches de nous une proximité entre lieux de culte, de spiritualité et lieux de soins. Les personnes qui soignaient était souvent des personnes initiées, bienveillantes et dans la compassion. Aujourd’hui la spiritualité est nettement moins présente dans le milieu hospitalier. Les énergies de ces lieux sont tirées vers le bas par les énergies des maladies, les mémoires des lieux. Les patients et les soignants sont alors épuisés par ces lieux.

La géobiologie constitue une solution pour rééquilibrer ces lieux, les nettoyer régulièrement et rapporter de l’énergie utile et nécessaire pour les patients comme pour les soignants.

Vous avez des questions ou remarques concernant cet article ? Posez-les en commentaire et j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.