Archives de catégorie : Unité

Votre place dans l’univers, où en êtes-vous ?

Le sujet vous paraît sans doute ambitieux ou même prétentieux. Il faudra plus d’un article pour répondre à cette question. Cela paraît évident. Je vous propose plutôt aujourd’hui une réflexion globale, une réflexion que vous avez peut-être déjà entamé, mise de côté ou qui vous habite. Il est clair que c’est aussi cette question qui contribue à donner sens à votre vie.

La notion de place renvoie souvent à celle de territoire. C’est aussi renvoyer à vos relations avec autrui : au travail, dans votre famille, avec l’environnement. Et quels peuvent être les outils pour vous repositionner ?

Votre place au travail

Votre territoire se définit certes par votre domicile, votre lieu de vie et ce qu’y s’y déroule. Il se définit aussi par votre lieu de travail et les relations que vous y établissez.

Voir aussi : https://emilie-m.net/geobiologie-traditionnelle-et-geobiologie-holistique/

Votre territoire, c’est aussi votre énergie. Si quelqu’un vous épuise, c’est bien qu’il rentre dans votre territoire et qu’il « s’y sert » ! Pourquoi et comment autorisez-vous quelqu’un à vous déposséder d’une partie de vous-même ? Oui effectivement, vous avez votre part de responsabilité. Je ne cesse de le dire. Vous êtes le seul responsable de ce qu’il se passe. Et le lieu où vous pouvez trouver les réponses est à l’intérieur de vous-même.

Cf. https://emilie-m.net/bien-etre-et-responsabilite/

Votre place dans votre famille

Dans votre famille ou votre couple, la manière dont se déroulent vos relations est révélatrice de la place que vous prenez et que vous acceptez consciemment ou inconsciemment de prendre : un enfant qui prend le dessus sur vous, un conjoint ou une conjointe qui vous domine ou au contraire est absent de toute décision.

Cela peut être aussi visible dans votre fratrie. Quelle place avez-vous l’impression d’avoir ? Avez-vous d’ailleurs l’impression d’avoir une place ?

Êtes-vous le seul ou la seule à vivre ce positionnement ? Ou cela se répète-t-il de génération en génération avec une certaine fatalité ?

Vous avez le droit de changer cela. Et si vous en prenez conscience, c’est que vous êtes la personne qui peut changer cela.

Votre place dans la nature

S’il y a un questionnement à avoir pour tous, c’est sans doute celui-là : votre place dans la nature. Au début de cet article, je titrais avec la question de votre place dans l’univers. J’aurais pu écrire, dans la création. La nature est une représentation de cette création divine.

Comment vous y retrouvez-vous ? Quelle relation entretenez-vous avec la nature… au quotidien ?

Comment vous positionnez-vous ? Au-dessus ? A côté ? En plein milieu des êtres qui la composent ?

Ce ne sont pas seulement vos idées qui montrent votre positionnement, mais aussi vos actes. Vos actes sont-ils en cohérence avec vos idées ? Globalement, quelle que soit votre problématique de place dans votre vie, il s’agit pour vous de vous aligner sur vos pensées, d’aligner vos actes sur les désirs profonds de votre âme. C’est ce non-alignement qui vous fait souffrir et génère le plus souvent des frustrations profondes en vous.

Les outils pour vous repositionner

Une fois identifiées vos problématiques, vous pouvez reprendre en main votre vie. Pour vous repositionner, cela peut prendre du temps, mais le résultat est magnifique.

Plusieurs outils peuvent vous y aider. Le Reiki Usui est un outil efficace pour faire évoluer vos croyances, votre confiance en vous.

Le chamanisme, outil d’expérimentation de soi, vous permettra de demander conseils à vos alliés et d’axer au mieux vos actions. Il vous permet aussi de travailler les leviers et/ou les obstacles à un positionnement plus juste dans votre vie.

Différents outils de reprogrammation existent pour lever vos barrages liés à des charges émotionnelles fortes : LEMO ou EMDR ou balayage oculaire etc.

Pour des problématiques identifiées comme familiales ou émanant de votre famille (psychogénéalogie), il peut être utile de passer par la constellation familiale. Cet outil vous permettra d’arrêter de porter le poids de vos lignées. Vous allégez votre lignée et vous-même et aussi ceux qui viendront après vous.

Au final, votre repositionnement a directement ou indirectement une incidence autour de vous : sur vos proches, vos amis, vos collègues, votre famille. Cela peut aussi contribuer à un repositionnement de leur part, ou tout simplement un éloignement si la relation n’est plus juste.

Voir aussi : https://emilie-m.net/decouvrez-votre-voie/

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Vous libérer de vos mémoires familiales

Dans le travail personnel qui vous anime, vous êtes confrontés à des charges émotionnelles, des croyances, bref d’une manière générale des informations qui contraignent votre cheminement.

Les mémoires familiales sont des informations issues de vos lignées. Celles-ci peuvent bloquer ou limiter votre avancement. Pourtant vous pouvez vous en libérer.

Vos lignées vous transmettent un héritage

Tout est information. Grâce à la psychogénéalogie, les scientifiques ont prouvé l’impact des traumas de vos lignées sur vous et votre famille. Les maladies qui se répètent, les événements, ne sont que la matérialisation d’une information au sein de la lignée.

De la même manière, des familles dont les membres sont doués dans un domaine ou qui réussissent à leur manière recueillent le fruit d’un héritage familial.

Vous êtes tous porteurs d’un héritage : des informations positives comme des informations plus bloquantes. Quelles sont les informations bloquantes issues de vos lignées ?

Voir aussi : https://emilie-m.net/symbolisme-du-6-le-chiffre-de-la-famille/

Les mémoires bloquantes de vos lignées

Ces informations bloquantes peuvent être des fausses croyances que les membres de votre famille se transmettent de génération en génération. Celles-ci peuvent porter sur l’argent, la famille, la vie de couple par exemple.

Il peut s’agir de mémoires d’événements traumatiques : guerre, abandon etc.

Ces mémoires génèrent des informations erronées sur le déroulement de la vie et vous empêchent malgré votre volonté de mettre en place certains de vos projets.

J’ai constaté par exemple la prédominance dans une partie de mon arbre généalogique de nom de famille correspondant à des prénoms. Cela signifie que beaucoup de mes ancêtres ont vécu un abandon. Et c’est la raison pour laquelle la blessure d’abandon est très présente et active dans ma famille. En travaillant progressivement à la fois sur vos mémoires personnelles et les mémoires collectives de votre famille, vous pouvez progressivement vous libérer de ces charges émotionnelles négatives.

Voir : https://emilie-m.net/symbolique-de-leau-et-si-vous-vous-interessiez-a-vos-emotions/

Vous défaire de vos mémoires familiales

Vous êtes incarné pour vivre votre spiritualité dans la matière. Se rapprocher au plus près de l’être divin que vous êtes passe par le fait de vous libérer de vos mémoires sclérosantes : les vôtres et celles de vos ancêtres.

Plusieurs outils sont à votre disposition : reiki, chamanisme, PNL, constellation familiale, etc. Tous ces outils vous proposent des accompagnements pour des libérations progressives.

Il est essentiel que vous compreniez que cette libération ne peut pas être complète en une seule séance.

Vous avez toute la vie pour évoluer, évoluer progressivement à votre rythme, pour avancer sur la voie de votre cœur et de l’être divin que vous êtes.

Pour en savoir plus : https://emilie-m.net/le-reiki-usui-pour-le-traitement-des-troubles-emotionnels/

En somme, les mémoires familiales sont nombreuses tant positives que négatives. Les mémoires négatives sont transmises de génération en génération tant qu’aucun membre de la famille ne les transmutent. Pour vous libérer de ces charges, il existe de nombreux outils vous permettant progressivement de découvrir votre vrai potentiel et pour suivre la voie de votre cœur. Alors je vous encourage vivement à suivre cette voie, la vôtre.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Dans l’œuf, il y a ce qu’il y a à naître…

Cette année 2023 est porteuse d’énergies particulières. Vous avez peut-être l’impression de ne pas avancer, de faire du sur-place. De manière universelle, je remarque que beaucoup de projets sont en état de gestation, tel l’œuf que vous couvez.

Vous savez à quel point, j’aime les symboles et ce qu’ils nous révèlent du chemin que vous suivez.

Aussi je vous propose aujourd’hui de revenir sur la symbolique de l’œuf.

Au-delà de l’œuf, il y a celle qui couve cet œuf : la poule ou la papesse (dans le jeu de tarot de Marseille). Que nous enseigne l’ensemble de ces symboles ?

L’importance de l’attente

Comme toute gestation, celle de l’œuf requiert de la patience, d’être prêt à attendre. Dans le monde actuel, la société dite « moderne » vous habitue à obtenir tout, tout de suite. Elle est à contre-courant du rythme réel de la vie.

Observez la nature. Le rythme des saisons vous enseigne à attendre : le bon moment pour planter la graine, le bon moment pour récolter, le bon moment pour tailler votre arbre, votre haie etc.

Il en est de même avec votre œuf. Celui-ci représente un projet à venir, quelque chose qui viendra à naître. Il peut s’agir d’un projet personnel, intime et/ou professionnel. Qu’est-ce qui vous fait vibrer mais que vous ne pouvez pas concrétiser actuellement ?

Voir aussi : https://emilie-m.net/lattente-nourrit-la-patience/

L’importance du lâcher-prise

Le principal barrage ou frein à vos projets est votre besoin de contrôle : déterminer à la minute près le timing exact, déterminer avec qui etc.

Plus vous cherchez à contrôler la situation, plus vous fermez le champ des possibles.

Lâchez-prise, c’est vous offrir la possibilité de sentir. Et quand vous couvez un œuf, c’est primordial de sentir plutôt que de réfléchir seulement en fonction de ce que font les autres, de la moyenne du marché, des personnes qui vous entourent etc.

Ce qui compte, c’est ce que vous sentez dans le cœur. Pour être dans le cœur, vous devez lâcher-prise, accepter de perdre le contrôle pour obtenir la pleine capacité à percevoir les signes autour de vous.

Pour aller plus loin : https://emilie-m.net/perdre-le-controle-pour-cheminer-dans-le-bonheur/$

Quand arrêter de couver son œuf ?

Ces signes, qu’il s’agisse d’une rencontre avec un spécialiste, un partenaire potentiel ou un article de presse, vous orienteront sur la manière d’avancer : ai-je assez d’idées, d’informations pour concrétiser mon projet ? Ai-je assez de diplôme, d’expérience pour tel emploi ?

La situation peut ne jamais être parfaite aux yeux de votre mental. Cela importe peu finalement.

Ce qui importe le plus, c’est que la situation soit parfaite pour l’univers et pour votre âme.

La papesse nous enseigne par sa sagesse. Doit-elle rester dans ses livres ? Ou bien doit-elle accepter de transmettre, sortant ainsi de sa tour ? L’œuf pourra alors éclore.

Cette éclosion ne correspondra pas toujours à vos attentes. Apprenez ainsi à être sans attente. Lorsque vous serez sans attente, vous sentirez de moment d’arrêter de couver votre œuf.

Autrement dit, vous devez apprendre à vous reconnecter à vous-même, à votre être profond pour avancer avec sérénité sur votre chemin.

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-symbole-de-loeuf-du-point-de-vue-de-a-jodorowsky-suite/

En conclusion, comme toute gestation, celle de votre œuf requiert de la patience. Celle-ci requiert aussi du lâcher-prise afin de permettre à l’univers de vous apporter les meilleurs conseils et la meilleure aide. Enfin la vie requiert de s’incarner dans la matière. Apprenez à sentir le moment où il faut arrêter de couver votre œuf.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Recevoir une initiation au Reiki Usui

Le Reiki Usui est une méthode holistique de traitement par imposition des mains. C’est aussi une méthode de développement personnel en suivant une voie initiatique. L’une des particularités de cette méthode est que la possibilité de réaliser des traitements énergétiques avec les mains résulte d’initiations reçues au cours de la formation.

Mais en quoi consiste exactement une initiation ? Pourquoi recevez-vous des initiations à chaque degré ?

Ouvrir un canal grâce aux initiations

Lors du stage de premier degré de Reiki, vous recevez quatre initiations. Ces initiations consistent en la transmission d’une forte quantité d’énergie. Cette quantité d’énergie est nécessaire pour vous permettre de canaliser l’énergie universelle.

L’ouverture de votre canal reiki est faite pour la vie. Même si vous ne pratiquez plus pendant plusieurs années ou mois, vous pouvez à tout moment reprendre les auto-traitements et traitements sur autrui.

A chaque degré de Reiki, des initiations différentes

Si vous souhaitez poursuivre votre expérience et votre développement personnel avec le Reiki Usui, vous recevrez à chaque degré plusieurs initiations.

A chaque fois, ces initiations vous donnent le taux vibratoire nécessaire pour utiliser les méthodes transmises. Celles-ci vous permettent aussi d’avancer sur votre chemin personnel. Plus votre taux vibratoire augmente, plus vos schémas erronés, vos blocages sont susceptibles d’être dépassés.

Voir aussi : https://emilie-m.net/la-maitrise-de-reiki-pour-quoi-faire/

Et aussi : https://emilie-m.net/reiki-comment-puis-je-pratiquer-avec-mon-premier-degre/

Le Reiki pour les enfants

Les enfants peuvent recevoir du reiki, et ce dès leur naissance. Il n’y a aucune limite d’âge pour pratiquer le reiki sur autrui. Il s’agit juste d’adapter la durée des séances en fonction de l’âge, de la fatigue de la personne.

Pour ce qui est des initiations, les enfants peuvent débuter leur chemin sur la voie du Reiki Usui dès 8-9 ans. Simplement, ils seront uniquement initiés au premier degré et non pas de manière complète. Ils recevront une ou deux initiations. Celle-ci leur ouvrira le canal afin ensuite de pratiquer sur eux-mêmes ou sur autrui.

Si vos enfants souhaitent s’initier au Reiki, cela est possible à condition que l’un des deux parents soit initié au moins au premier degré. Cela permet ainsi d’accompagner votre enfant dans sa pratique.

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-reiki-pour-les-enfants/

S’initier au Reiki sans limite d’âge

Enfin quel que soit votre âge, vous pouvez recevoir des initiations au Reiki. Je me rappelle avoir suivi un stage avec une stagiaire qui avait un peu plus de 80 ans. Je passais alors mon troisième degré. J’ai encore un excellent souvenir de ce stage et surtout un immense respect pour cette dame qui a prouvé ainsi qu’il n’y a pas d’âge pour suivre une voie spirituelle et de développement personnel.

Les seules limites, c’est vous qui vous les mettez. Alors autorisez-vous à suivre la voie qui vous inspire et vous appelle, qu’il s’agisse du Reiki Usui ou d’une autre voie.

En conclusion, les initiations au Reiki consistent en la transmission d’une forte quantité d’énergie. Celle-ci ouvre votre canal Reiki. Ces initiations sont nécessaires tout au long de votre chemin, au cours des différents degrés de Reiki. Et si vos enfants souhaitent être initiés au Reiki dès l’âge de 8-9 ans, cela est possible. Enfin il n’y a pas de limite d’âge pour être initié en tant qu’adulte.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur les initiations de Reiki ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

La lune, alliée du féminin

Vous avez sans doute entendu parler du lien entre la lune et la femme. Vous avez entendu dire que la femme était lunaire et l’homme solaire.

Mais quels sont les liens réels entre la lune et la femme ?

Et que cela doit-il transmettre comme enseignement à la femme ? Comment pouvez-vous en tant que femme mieux respecter votre véritable cycle ? Je vous propose ici quelques clés pour vous permettre de mieux vivre votre féminité, au rythme de la nature et au rythme de la lune.

Le lien sacré entre la femme et la lune

Le corps de la femme et le cycle féminin sont connectés à la Lune et la Terre. La femme, à travers son cycle menstruel, transite à travers les différentes énergies lunaires (lune croissante, pleine lune, lune décroissante et lune obscure).

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-soleil-et-la-lune-des-symboles/

Dans le passé, les cultures et les coutumes reliaient la femme à la nature. Des rituels étaient réalisés et des histoires étaient racontées pour expliquer cette relation. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les petites filles avaient une conception différente de leur corps et de leurs menstruations. Elles les considéraient comme “sacrées” et non pas comme quelque chose de sale ou de dérangeant qu’il fallait cacher.

Actuellement, dans les pays occidentaux, les femmes ne prêtent pas attention aux changements émotionnels et énergétiques qu’elles vivent pendant leur cycle. Très souvent, elles essayent de vivre comme si elles n’étaient pas affectées par les différentes phases et cela suppose une perte de bien-être et de potentialités.

En effet, l’homme vit suivant une dynamique linéaire alors que la femme suit un cycle, le cycle lunaire. Nous y reviendrons. Que vous soyez un homme ou une femme, il est primordial de prendre conscience de ce cycle lunaire dans la vie.

La Lune, son influence et le cycle menstruel

Les phases de la Lune coïncident avec les phases du cycle menstruel. Mesdames, vos états d’âme et hormonaux sont également sous l’influence de la Lune. De même que la Lune met environ 28 jours à faire un tour complet de la Terre, le cycle menstruel chez la femme dure environ 28 jours. Ainsi, vos cycles se connectent aux quatre phases lunaires : nouvelle lune, premier quartier, pleine lune et dernier quartier.

Menstruation et nouvelle Lune

La nouvelle lune correspond à la phase réflexive, la phase obscure par excellence : celle du silence, de l’introspection, de la solitude et de “l’observation de soi”. La femme veut rester tranquille et toute interaction avec le monde extérieur peut être dérangeante. Son corps est beaucoup plus sensible : elle peut donc se connecter à lui et aux messages qu’il lui transmet d’une manière spéciale. 

C’est un moment propice pour vous pour garder le silence, rester dans un environnement calme et méditer. Il s’agit du moment où votre corps, Mesdames, recycle naturellement de l’énergie. Cela signifie qu’il cherche à se reposer pour reprendre des forces et commencer la phase de lune croissante avec une toute nouvelle vitalité.

Pré-ovulation et lune croissante

La semaine qui suit vos règles coïncide avec le printemps, le renouveau et une augmentation de l’énergie physique. C’est une phase de transition entre la menstruation (obscurité, hiver) et l’ovulation (lumière, été). Ces jours sont propices à l’élaboration de projets, qui se matérialiseront au cours de la phase suivante (ovulation).

Au cours de cette phase, on voit se développer une très haute capacité d’analyse, de concentration et de planification. La force mentale domine et les pensées sont plus claires. Les émotions sont plus stables et l’énergie vitale est à son niveau maximal. Lorsque la Lune est croissante, vous avez besoin de moins vous reposer et êtes plus sûre de vous-même. Vous avez envie d’avoir une vie sociale, de sortir vous amuser.

Voir aussi pour vous rééquilibrer : https://emilie-m.net/la-cornaline-pierre-associee-au-2e-chakra/

L’ovulation et la pleine lune

L’ovulation est la phase expressive, sociable, empathique et rayonnante. La femme s’ouvre plus facilement à ce qu’elle aime. Il s’agit du moment où vous êtes extrêmement fertile et cette phase est donc une phase pleine d’énergie et de vitalité. Cette phase est par ailleurs fertile sous tous les aspects : pour donner vie à des projets professionnels, personnels, familiaux…

Ces quelques jours dévoilent une confiance et une auto-estime puissantes en vous. Les pulsions sexuelles sont également plus fortes.

Pré-menstruation et lune décroissante

Au cours de cette phase, votre énergie physique commence à décliner. Le besoin de nettoyer et de jeter tout ce qui est superflu apparaît. Comme les arbres avec leurs feuilles en automne. Beaucoup de femmes connaissent le fameux syndrome prémenstruel durant ces quelques journées.

Vous vivez une tendance à vous replier sur vous-même. Votre capacité de concentration et votre mémoire diminuent. Il s’agit d’un moment idéal pour explorer vos désirs, vos besoins, vos peurs… Cette phase est parfaite pour vous guérir et pour avancer dans le processus de votre croissance personnelle. Votre désir sexuel peut aussi être plus intense.

En conclusion, la lune peut devenir votre véritable alliée Mesdames si vous apprenez à vivre selon son rythme. Et si vous êtes ménopausée, vous pouvez continuer à suivre son cycle. Chaque phase du cycle lunaire correspond à une phase du cycle menstruel. Messieurs, dans une meilleure compréhension de votre femme, de la femme, cet article vous invite à mieux écouter le rythme de la femme pour mieux comprendre à quelle moment la solliciter ou au contraire la laisser se reposer.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Reconnaître votre valeur pour reconnaître celle de l’autre

Vous êtes nombreux à manquer de confiance en vous et ainsi à être en pleine capacité de reconnaître votre valeur. Je parle bien sûr de votre valeur réelle.

Je sais de quoi je parle. J’y suis passer avant vous !

Dans cet article, je vous propose de mieux comprendre comment le fait de reconnaître votre valeur est important dans votre relation à l’autre et la reconnaissance de la valeur de l’autre.

Vous êtes unique !

Vous passez sans doute votre temps à vous comparer aux autres. Dès votre plus jeune âge, vous vous comparez à vos copains et copines à l’école. Si vous avez des frères et des sœurs, vous vous comparez à eux. Il est possible que vos propres parents contribuent à cette comparaison.

Dès maintenant, il est primordial que vous preniez conscience que vous êtes unique, même dans le cas où vous avez un jumeau ou une jumelle.

La vérité est que vous êtes un être unique quel que soit le lieu où vous vous trouvez. De nombreux outils peuvent vous aider dans ces prises de conscience : reiki, méditation, angéologie traditionnelle, médecine symbolique.

Re-connaître votre valeur

Vous avez pris conscience du fait que vous êtes unique. Et en cela, vous avez déjà fait un grand pas.

La deuxième étape est de reconnaître votre valeur. Que signifie reconnaître votre valeur ? C’est prendre conscience de ce que vous savez faire, de vos idéaux, de vos valeurs, de vos expériences (quelles qu’elles soient car ce sont celles-ci qui contribuent à faire qui tu es). Si vous n’aviez pas suivi le chemin que vous avez parcouru, vous n’auriez pas pu développer vos valeurs.

Vous avez de la valeur. Reconnaissez la. A mesure que vous travaillez sur vos fausses croyances, vous êtes plus apte à reconnaître votre valeur.

Voir aussi : https://emilie-m.net/conquerir-votre-liberte/

L’autre votre miroir, votre maître

La rencontre avec l’autre est une merveilleuse opportunité au quotidien d’évoluer. Rappelez-vous de cette règle essentielle qui dit que l’autre est votre miroir. Autrement dit, si vous percevez des défauts, des limites, des frustrations ou au contraire des qualités, des valeurs qui vous plaisent chez l’autre, cela signifie que cela est présent en vous.

Cela constitue votre culture personnelle. C’est par les réactions que l’autre génère en vous qu’il devient votre maître et non pas toujours par des échanges théoriques/pratiques.

Prenez l’habitude de regarder à l’intérieur de vous. C’est de cette manière que vous vous découvrirez et que vous vous re-connaîtrez.

Re-connaître la valeur de l’autre

Lorsque tu sais reconnaître qui tu es et ta valeur, tu apprends progressivement à reconnaître l’autre. Il ne s’agit plus seulement de le reconnaître à travers l’effet miroir, mais bien à travers sa singularité ou ses petits gestes du quotidien.

Mon voisin m’a laissé un sac rempli de carottes. Je lui témoigne toute ma gratitude. Je reconnais sa valeur. Cela n’était pas dû !

Ma fille me prend dans ses bras et me dit « je t’aime ma maman d’amour ». Je lui réponds « je t’aime ». Je reconnais toute sa valeur.

Voir aussi : https://emilie-m.net/sortez-du-triangle-dramatique/

En conclusion, rappelez-vous que vous êtes un être unique. Apprenez à reconnaître qui vous êtes et votre valeur. L’autre peut être un maître précieux dans votre prise de conscience. Après avoir reconnu votre propre valeur, vous êtes en mesure de reconnaître la valeur de l’autre. Cela nous enrichit tous !

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Sexualité sacrée : communier avec le divin

Depuis de nombreux mois et années, je vois passer des sujets ou échanges sur le sujet de la sexualité sacrée. Pour beaucoup et notamment beaucoup de femmes, vous souhaitez vivre une sexualité épanouissante et sacrée. Mais de quoi parle-t-on ? Comment cette sexualité sacrée s’exprime-t-elle dans le quotidien de votre couple ?

Et surtout par quel travail sur vous pouvez-vous vivre une sexualité sacrée ?

Arrêter le culte de la performance

Parler sexualité est une bonne chose si le sujet est traité avec sérieux, bienveillance et respect.

La sexualité n’est pas un concours. C’est un moment de communion avec l’autre, avec le divin en soi, en lui.

C’est un état d’abandon total à l’amour, se fondre dans l’amour pour n’être plus que cela.

Ce n’est pas seulement faire l’amour à un corps pour obtenir une jouissance et un plaisir physique. C’est une élévation vibratoire. C’est une communion de deux âmes, de deux êtres.

Autrement dit, vous devez vous détacher du culte de la performance dans lequel est tombé notre société depuis de nombreuses années : durée de l’acte, longueur de sexe, éjaculation précoce, femme fontaine etc. Ces visions culpabilisent les personnes, hommes et femmes, alors que la sexualité est bien plus que simplement un acte physique.

Voir aussi : https://emilie-m.net/vivre-une-relation-divine-dans-le-couple/

Faire l’amour au quotidien

Utilisez les bons mots lorsque vous évoquez votre sexualité. Il s’agit bien de faire l’amour. Faire l’amour devrait faire partie de votre quotidien. Quand je dis cela, je ne parle pas de fréquence de l’acte intime au sein de votre chambre. J’évoque la manière dont se développe réellement votre sexualité sacrée. Celle-ci se développe dans le respect de votre partenaire : regards échangés, dialogues, écoute attentive, tendresse. Ces échanges, vous les avez généralement en début de relation. Puis le lien semble s’étioler.

Or ce lien est à nourrir au quotidien. Oui embrasser votre partenaire ou lui parler avec tendresse est un geste quotidien d’amour qui nourrit votre sexualité. Pourquoi parle-t-on de sexualité sacrée ? Parce que vous construisez votre sexualité dans le quotidien. Vous construisez des rituels pour honorer votre amour. Vous vivez votre sexualité en conscience en sachant que celle-ci ne se réduit pas seulement au moment de jouir.

Jouir ne suffit pas

Toujours dans cette idée de déconstruire de fausses croyances, vous devez apprendre à désapprendre. La sexualité ne se résume pas à une pénétration ou à des phases (préliminaires par exemple). Tout dans l’acte est amour. C’est faire l’amour, que d’apporter caresses et baisers à son/sa partenaire.

Apprenez ce que l’autre aime recevoir. Sachez ce que vous aimez recevoir. Partagez le. Et communiez avec votre partenaire.

Autorisez-vous à fondre dans l’amour, à vous abandonner à celui-ci. C’est une preuve de la confiance que vous portez à l’être que vous aimez.

Dans ce sens, jouir ne suffit pas. C’est le moment du partage qui importe le plus.

Lorsque vous communiez avec la personne que vous aimez, vous communiez avec l’être divin qu’il est. Vous honorez les êtres divins que vous êtes.

Se libérer de schémas erronés pour vivre pleinement sa sexualité

Pour pouvoir vivre une sexualité sacrée, il ne s’agit pas seulement de vouloir essayer telle position ou être gentil. En effet bien souvent, des schémas erronés de pensées vous limitent et vous entraînent à répéter les mêmes fonctionnements.

Il est nécessaire pour vous de vous détacher des dogmes des religions : culpabilité, ou alors une sexualité uniquement pour avoir des enfants.

Oui vous pouvez et vous avez le droit de vivre une sexualité pour vous épanouir, pour prendre du plaisir avec l’autre. Oui vous pouvez communier avec l’autre sans être dépendant de lui ou elle.

La sexualité sacrée repose sur une confiance mutuelle entre les deux partenaires.

Pour atteindre cet état, vous devez reprendre la responsabilité de votre vie. Autrement dit, vous devez prendre conscience de vos schémas limitants, de vos croyances erronés concernant la sexualité.

Celles-ci sont souvent issues de votre éducation, de votre entourage, de vos ancêtres. Libérez-vous de ces mémoires pour vivre pleinement votre vie, pour être pleinement vous-même et pour vivre une relation sacrée avec votre partenaire.

De nombreuses disciplines peuvent vous accompagner sur ce cheminement : libérations de charges émotionnelles, reiki, médecine symbolique, chamanisme etc.

En conclusion, vivre une sexualité sacrée est possible en vous détachant d’abord du culte de la performance. C’est aussi possible en prenant conscience que cette sexualité se construit au quotidien et dans le quotidien. Faire l’amour à la personne que vous aimez est un acte quotidien de communion avec l’autre. L’échange et la communion avec votre partenaire peut devenir un véritable rituel, vous invitant à vous fondre dans l’amour avec tendresse et bienveillance.

Enfin tout ceci est possible si vous cheminez intérieurement et prenez le chemin pour vous connaître et transmutez vos mémoires erronées. C’est en vous rencontrant pleinement, en rencontrant votre être divin que vous rencontrerez l’être divin qui est à l’intérieur de votre partenaire. C’est de cette manière que vous vivrez pleinement votre relation divine et une sexualité sacrée.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

L’énergie christique, à la découverte de l’amour inconditionnel

Depuis plus de 2000 ans, certains adeptes du christianisme attendent le retour du christ sur terre. Mais de quoi parle-t-on quand on évoque l’énergie christique ? Celle-ci appartient-elle à une religion ? Que nous enseigne-t-elle au-delà de tout dogme ? Et comment l’intégrer dans son développement personnel ?

L’énergie christique au-delà d’un personnage

Christ signifie d’abord « oint ». L’Oint est celui qui est consacré à l’aide d’huiles.

Plusieurs religions ont vu en Jeshua, le Christ. Mais peu ont vu Jeshua en Jeshua. Jeshua, celui qui a été appelé Jésus le Christ était en réalité un initié de l’énergie christique. L’énergie christique appartient à tous. Elle devrait être au cœur de chacun, de vous.

Certains d’entre vous l’ont déjà reçue il y a des éons et l’ont laissé dormir jusqu’au moment opportun.

Chacun d’entre vous peut l’accueillir en son cœur.

L’énergie christique, prendre conscience de la divinité en soi

L’énergie christique est une énergie universelle. L’énergie christique a son siège dans le Soleil.

Vivre l’état christique, c’est prendre totalement conscience de la divinité qui est en soi et vivre cette divinité.

Lorsque vous aurez vécu cette divinité qui est en vous, vous ne verrez plus le corps que vous habitez de la même façon, car vous aurez maîtrisé votre matière. Et, au lieu que l’esprit obéisse à la matière, comme c’est le cas actuellement pour beaucoup d’entre vous, c’est la matière qui obéira à l’esprit.

A ce moment-là, vous aurez atteint l’état christique. Vous maîtriserez la matière.

Vous ne pourrez la maîtriser que par l’Amour total, par l’échange total qui se fera entre le Divin qui est en nous et le Divin qui se trouve dans la matière. Comprenez que vous pouvez atteindre cet état en acceptant la rencontre du divin en vous.

Être prêt à aller au cœur de soi

Accepter d’aller à la rencontre du divin en vous, c’est d’abord accepter de rencontrer votre propre part d’ombre. Une fois cette phase réalisée, après tout il est facile de comprendre que l’ombre vous habite, acceptez que la lumière vous habite.

Car il n’y a pas d’ombre sans lumière. Vous ne pouvez pas être seulement ombre.

Allez explorer votre propre lumière.

Plongez dans votre lumière.

Voir aussi : https://emilie-m.net/laissez-lamour-sinstaller-entre-deux-etres/

L’énergie christique : rentrer au cœur de la croix

Laisser l’énergie christique en vous, c’est aussi accueillir la croix en vous. Il ne s’agit pas de porter souffrance et culpabilité, mais d’accueillir pleinement la symbolique de votre verticalité et de votre horizontalité. Vous êtes un être cosmique relié à la terre et au ciel. Vous êtes un être incarné dans un plan contraint par la temporalité.

C’est dans cet état d’esprit que vous devez accepter d’incarner cette croix, d’entrer en elle.

En conclusion, l’énergie christique est une énergie universelle d’amour. Celle-ci appartient à tous. Chacun d’entre vous peut travailler avec celle-ci, l’accueillir pour vivre relié profondément à votre partie divine tout en étant pleinement incarné ici sur terre.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Pourquoi vos animaux ne sont pas éternels ?

Vous qui possédez des animaux souhaiteriez les avoir à vos côtés pour l’éternité. Et lors de leur départ, quel sens donner à celui-ci ? Pourquoi vos animaux ne sont-ils pas éternels ? Je vous propose quelques éléments de réponses dans cet article.

Vos animaux, des maîtres venus vous initier

Chaque animal vient vous apprendre sur vous-même. Le choix d’un animal, d’une race n’est pas anodin. Un chien de garde montre déjà votre besoin de sécurité. Le chien renvoie aussi souvent à un problème de dépendance affective.

Il peut aussi vous révéler des parties de vous-même selon son caractère.

Quelle que soit la race de votre animal, celui-ci est un maître qui cherche à vous accompagner sur votre parcours de vie.

A vous de savoir entendre, puis écouter ses messages.

Et nombreux sont les animaux avec lesquels j’échange et qui se désespèrent d’être entendus par leurs propriétaires.

Voir aussi : https://emilie-m.net/la-conscience-animale/

Vos animaux partent à la fin du contrat

Des changements réalisés dans votre vie, la durée du contrat et la fin de vie de votre animal restent toujours des enseignements.

D’abord tout changement dans votre vie a un impact pour votre animal, puisque celui-ci est une partie de vous-même.

Vous déménagez ? Vous changez de compagne ou de compagnon ? Cela peut le perturber ou au contraire le soulager.

Votre animal choisit son départ qu’il s’agisse d’une maladie ou de vieillesse.

Je me rappelle du départ de mes chiennes Aimy et Chloé. Il a été douloureux. Je ne voulais pas les euthanasier. Au final, cela a été un grand enseignement. Elles ne souhaitaient pas que je leur enlève la vie. Elles souhaitaient que je leur lâche la main, je veux dire la patte ! C’est différent !

Il s’agissait pour moi d’accepter de mettre fin à une relation avec respect et bienveillance et sans acharnement. Toutes deux étaient âgées et souffraient de rhumatismes très douloureux. Elles avaient largement dépassé l’espérance de vie de leur race. En cela, elles avaient déjà démontré la fidélité dont elles étaient capables.

Votre animal, effet miroir

L’effet miroir est une des lois universelles. Regardez l’autre et vous saurez comment avancer. Il en est de même avec vos animaux. Ils représentent vos parts instinctives.

Selon l’animal que vous possédez, mâle ou femelle, il vous renverra à votre manière de vous exprimer dans la matière ou bien il exprimera votre intériorité.

Dans tous les cas, il vous invite à travailler sur vous-même.

Le départ de votre compagnon peut revêtir plusieurs significations. Dans tous les cas, il est arrivé à la fin du contrat. Soit vous êtes arrivé au bout de la leçon et c’est tant mieux. Soit il part brutalement pour vous faire ouvrir les yeux sur la leçon à retenir. Soit encore il passera le flambeau à un autre pour poursuivre ses enseignements.

Voir aussi : https://emilie-m.net/souffrance-animale-souffrance-humaine/

Observez votre animal comme une partie de vous-même, c’est donner du sens à sa présence à vos côtés. Il vous cherche dans vos limites. Est-ce que celles-ci sont réellement bien définies ? Il est toujours anxieux ? Comment gérez-vous votre sécurité intérieure ?

En conclusion, vos animaux ne sont pas éternels car ce sont des maîtres venus vous initier. La durée de l’enseignement varie en fonction de votre intégration. Vos animaux partent à l’issue du contrat passé entre vos âmes. Et pour mieux comprendre leurs enseignements, le mieux reste encore de les observer et surtout observer ce qu’ils font travailler en vous.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Quelle image donnez-vous de vous-même ?

La présentation de soi sur internet

Depuis sa création, Internet s’est développé auprès du plus grand nombre. Cette technologie peut présenter de vrais bénéfices dans vos vies, comme de vrais freins ou distorsions.

Quand il s’agit de l’image que vous transmettez sur internet, celle-ci est souvent fausse, ou améliorée pour de nombreuses raisons.

L’image que vous donnez de vous-même n’est donc pas toujours juste. Pourtant il est essentiel d’être attentif à ce que vous partagez, transmettez. Tout est vibration.

Les représentations que vous diffusez de vous-même

Depuis plusieurs années de nombreuses études montrent comment lorsque vous vous présentez sur internet ou derrière un écran, vous avez tendance à améliorer votre présentation. Déjà lorsque le minitel existait, c’était le cas.

Avec Internet et les smartphones, le phénomène s’est accru. Et de nombreuses personnes réalisent quasi quotidiennement des selfies, parfois en mettant en avant uniquement leur aspect physique.

Cette recherche de plaire montre un réel désarroi et un manque de confiance.

En feriez-vous autant en face-à-face ? Pas si sûr !

Vous pouvez aussi omettre d’évoquer certains de vos défauts ou au contraire les grossir et ne voir que cela.

D’une manière générale, la présentation que vous faites de vous-même sur les écrans est souvent exagérée. Et ce n’est bon ni pour vous ni pour les autres.

Et comme tout est vibration, prenez soin de votre image

Rappelez-vous que tout est vibratoire. Et de fait, les messages que vous diffusez sur internet non seulement restent sur la toile, mais diffusent aussi une énergie.

Le choix de vos visuels et vos mots est loin d’être anodin.

Rappelez-vous de votre pouvoir créateur. Chaque mot, chaque image vient nourrir un égrégore.

Par exemple, lorsque vous vous présentez en tant que défenseur de la nature, mais que vous pointez davantage du doigt les dernières pollutions du groupe Total, vous nourrissez un égrégore de guerre, de conflit. En revanche, si vous souhaitez nourrir une démarche positive, montrez plutôt comment vous arrivez à dépolluer un site, grâce à la solidarité, grâce à des méthodes naturelles.

Il est de même pour la présentation de vous-même. D’abord avez-vous vraiment besoin de vous présenter ? De mettre en avant telle qualité ?

Si vous avez un site marchand, c’est évident que vous devez le faire. Mais pour le reste ? Que cherchez-vous sur internet ?

Enfin rappelez-vous que nous sommes tous reliés les uns aux autres. Ce que vous vibrez a un impact sur le voisin.

A voir : https://emilie-m.net/comment-sommes-nous-tous-relies/

Vivez en dehors d’un monde artificiel

Dans le secteur du développement personnel, nous vous encourageons à travailler votre ancrage, votre enracinement et à vivre le moment présent.

Lorsque vous êtes constamment relié à la toile, à votre téléphone portable, pensez-vous vivre dans le présent ? La réponse est négative.

Vous vivez dans un monde artificiel, déconnecté de votre incarnation.

Rappelez-vous que vous êtes venu sur Terre pour vivre une incarnation. Rappelez-vous que le seul moyen de la vivre pleinement est d’accepter la matière.

C’est aussi de cette manière que vous vous donnez les moyens de mieux vous connaître et de mieux connaître les autres.

Voir aussi : https://emilie-m.net/creer-du-lien-sur-internet-une-illusion/

En conclusion, l’image que vous diffusez sur internet peut souvent être fausse. Prenez-en conscience et prenez conscience du monde artificiel que vous nourrissez. Même si ce monde est artificiel, il nourrit des vibrations qui peuvent avoir des répercussions sur votre vie. Aussi le meilleur moyen de se connaître et que les autres vous connaissent reste encore de se voir, de se rencontrer concrètement dans la matière.

Vous avez encore des questions ou des remarques ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/