Accompagner le deuil, donner du sens au départ

Qu’il s’agisse d’un être humain ou d’un animal, le deuil est souvent difficile pour de nombreuses personnes. Le rapport à la mort est complexe en occident. Et vous êtes nombreux à avoir perdu le vrai sens du départ.

Déconnecté du cycle de la vie, vous ne savez plus vivre pleinement le deuil.

Or tout départ devrait être une fête, une célébration : celle du cycle de la vie, celle du retour à la source de l’être aimé.

Se défaire du manque de l’autre

Le manque de l’autre vient du sentiment de posséder, d’une dépendance. Votre vie dépend-elle vraiment de l’autre ? Est-ce l’autre qui construit votre vie ? Le départ de l’autre est l’occasion pour vous de vous demander quel est le vrai sens de votre vie.

Pourquoi vous levez-vous le matin? Quel est votre chemin ? En faisant face à ces questions, vous honorez le départ de l’être aimé et surtout vous lui rendez toute sa place.

Et le plus important est de vous honorer.

Voir aussi : https://emilie-m.net/pourquoi-vos-animaux-ne-sont-pas-eternels/

Et aussi : https://emilie-m.net/reprenez-votre-autonomie-spirituelle/

Célébrer la vie du défunt

Donner du sens au départ de l’être aimé passe par le fait de célébrer la vie du défunt. Certes il n’est plus incarné, mais sa vie, toute vie même la plus terrible, peut être inspirante.

Celle-ci inspire par les plus belles réalisations de l’être aimé, par ses actes manqués, ses peurs, ses dépassements.

Sachez reconnaître tous les moments du défunt et comment il a su s’en relever : ses déceptions, ses sourires, ses passions, ses pauses.

Célébrez la vie du défunt au cours de son incarnation.

Sa vie ne s’arrête pas. Elle se poursuit.

A lire : https://emilie-m.net/la-vie-continue-au-dela-de-la-mort/

Célébrer le cycle de la vie

Donner du sens au départ de l’être que vous aimez, c’est aussi vous rappeler que le cycle de la vie se perpétue. Personne ne peut éternellement resté incarné.

L’incarnation de tout être, y compris la vôtre, a une fin programmée.

Et le départ de l’un annonce l’arrivée d’un autre en incarnation.

L’arbre est-il triste lorsqu’il perd ses fruits ? Après l’hiver, il présente déjà de beaux bourgeons prêts à fleurir et à donner de nouveaux fruits.

Le cycle de la vie est ainsi ! Quels seront les prochains fruits, les prochaines personnes, les prochains amis à venir à votre rencontre ?

Rappelez-vous aussi que la vie a horreur du vide. Un être part, un autre vient. La vie est en mouvement constant. Votre vie est en constante évolution. Célébrez cela et remerciez pour cela.

Pour finir, accompagner le deuil de l’être aimé passe par un travail sur vous-même. Défaites-vous du manque de l’autre. Honorez la vie du défunt et surtout célébrez le cycle de la vie.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

La lune, alliée du féminin

Vous avez sans doute entendu parler du lien entre la lune et la femme. Vous avez entendu dire que la femme était lunaire et l’homme solaire.

Mais quels sont les liens réels entre la lune et la femme ?

Et que cela doit-il transmettre comme enseignement à la femme ? Comment pouvez-vous en tant que femme mieux respecter votre véritable cycle ? Je vous propose ici quelques clés pour vous permettre de mieux vivre votre féminité, au rythme de la nature et au rythme de la lune.

Le lien sacré entre la femme et la lune

Le corps de la femme et le cycle féminin sont connectés à la Lune et la Terre. La femme, à travers son cycle menstruel, transite à travers les différentes énergies lunaires (lune croissante, pleine lune, lune décroissante et lune obscure).

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-soleil-et-la-lune-des-symboles/

Dans le passé, les cultures et les coutumes reliaient la femme à la nature. Des rituels étaient réalisés et des histoires étaient racontées pour expliquer cette relation. Ainsi, dès leur plus jeune âge, les petites filles avaient une conception différente de leur corps et de leurs menstruations. Elles les considéraient comme “sacrées” et non pas comme quelque chose de sale ou de dérangeant qu’il fallait cacher.

Actuellement, dans les pays occidentaux, les femmes ne prêtent pas attention aux changements émotionnels et énergétiques qu’elles vivent pendant leur cycle. Très souvent, elles essayent de vivre comme si elles n’étaient pas affectées par les différentes phases et cela suppose une perte de bien-être et de potentialités.

En effet, l’homme vit suivant une dynamique linéaire alors que la femme suit un cycle, le cycle lunaire. Nous y reviendrons. Que vous soyez un homme ou une femme, il est primordial de prendre conscience de ce cycle lunaire dans la vie.

La Lune, son influence et le cycle menstruel

Les phases de la Lune coïncident avec les phases du cycle menstruel. Mesdames, vos états d’âme et hormonaux sont également sous l’influence de la Lune. De même que la Lune met environ 28 jours à faire un tour complet de la Terre, le cycle menstruel chez la femme dure environ 28 jours. Ainsi, vos cycles se connectent aux quatre phases lunaires : nouvelle lune, premier quartier, pleine lune et dernier quartier.

Menstruation et nouvelle Lune

La nouvelle lune correspond à la phase réflexive, la phase obscure par excellence : celle du silence, de l’introspection, de la solitude et de “l’observation de soi”. La femme veut rester tranquille et toute interaction avec le monde extérieur peut être dérangeante. Son corps est beaucoup plus sensible : elle peut donc se connecter à lui et aux messages qu’il lui transmet d’une manière spéciale. 

C’est un moment propice pour vous pour garder le silence, rester dans un environnement calme et méditer. Il s’agit du moment où votre corps, Mesdames, recycle naturellement de l’énergie. Cela signifie qu’il cherche à se reposer pour reprendre des forces et commencer la phase de lune croissante avec une toute nouvelle vitalité.

Pré-ovulation et lune croissante

La semaine qui suit vos règles coïncide avec le printemps, le renouveau et une augmentation de l’énergie physique. C’est une phase de transition entre la menstruation (obscurité, hiver) et l’ovulation (lumière, été). Ces jours sont propices à l’élaboration de projets, qui se matérialiseront au cours de la phase suivante (ovulation).

Au cours de cette phase, on voit se développer une très haute capacité d’analyse, de concentration et de planification. La force mentale domine et les pensées sont plus claires. Les émotions sont plus stables et l’énergie vitale est à son niveau maximal. Lorsque la Lune est croissante, vous avez besoin de moins vous reposer et êtes plus sûre de vous-même. Vous avez envie d’avoir une vie sociale, de sortir vous amuser.

Voir aussi pour vous rééquilibrer : https://emilie-m.net/la-cornaline-pierre-associee-au-2e-chakra/

L’ovulation et la pleine lune

L’ovulation est la phase expressive, sociable, empathique et rayonnante. La femme s’ouvre plus facilement à ce qu’elle aime. Il s’agit du moment où vous êtes extrêmement fertile et cette phase est donc une phase pleine d’énergie et de vitalité. Cette phase est par ailleurs fertile sous tous les aspects : pour donner vie à des projets professionnels, personnels, familiaux…

Ces quelques jours dévoilent une confiance et une auto-estime puissantes en vous. Les pulsions sexuelles sont également plus fortes.

Pré-menstruation et lune décroissante

Au cours de cette phase, votre énergie physique commence à décliner. Le besoin de nettoyer et de jeter tout ce qui est superflu apparaît. Comme les arbres avec leurs feuilles en automne. Beaucoup de femmes connaissent le fameux syndrome prémenstruel durant ces quelques journées.

Vous vivez une tendance à vous replier sur vous-même. Votre capacité de concentration et votre mémoire diminuent. Il s’agit d’un moment idéal pour explorer vos désirs, vos besoins, vos peurs… Cette phase est parfaite pour vous guérir et pour avancer dans le processus de votre croissance personnelle. Votre désir sexuel peut aussi être plus intense.

En conclusion, la lune peut devenir votre véritable alliée Mesdames si vous apprenez à vivre selon son rythme. Et si vous êtes ménopausée, vous pouvez continuer à suivre son cycle. Chaque phase du cycle lunaire correspond à une phase du cycle menstruel. Messieurs, dans une meilleure compréhension de votre femme, de la femme, cet article vous invite à mieux écouter le rythme de la femme pour mieux comprendre à quelle moment la solliciter ou au contraire la laisser se reposer.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Comment vous nettoyer énergétiquement au quotidien ?

Dans ce nouvel article, je vous propose de répondre à cette question que beaucoup d’entre vous me posent lors de nos rencontres ou sur ce site : comment nettoyer son aura au quotidien ? Quels outils efficaces pouvez-vous utiliser ? Les outils sont nombreux et je ne ferai qu’en évoquer quelques-uns : plantes, son, méditation etc.

La sauge, une plante puissante pour vous purifier

La sauge est l’un des outils les plus connus. Vous pouvez utiliser la sauge blanche de préférence, soit sous la forme d’un bâton d’encens ou bien d’un « bouquet » de branches sèches attachées entre elles.

La sauge est une plante puissante qui permet un nettoyage profond soit après une journée complète ou après le passage dans un lieu chargé par exemple.

Comment procéder ?

Vous allumez votre bâton de sauge avec un briquet et réalisez une fumigation. Il ne faut pas laisser la sauge brûler mais bien fumer seulement. C’est la fumée qui va vous nettoyer.

Passez la autour de vous : débutez par la tête, puis descendez le long de votre corps jusqu’aux pieds. Vous pouvez disperser la fumée à l’aide de votre main ou d’une plume.

Si vous optez pour l’utilisation d’un bâton d’encens de sauge, faites de même avec cet encens.

A l’issue de ce nettoyage, pensez à éteindre votre bâton (plante) soit en l’étouffant contre la terre ou en la passant légèrement sous l’eau. Et la refaire sécher.

Si vous n’avez pas de sauge, vous pouvez utiliser le bois de palo santo, plante très puissante également, ou l’encens d’oliban appelé aussi larmes du soudan.

Enfin vous pouvez utiliser la sauge en infusion. Mettez à tremper toute une nuit une feuille de sauge dans de l’eau. Buvez l’infusion le matin à jeun. Pratiquez ensuite une méditation avant votre petit déjeuner.

Le bol chantant pour vous régénérer et vous aligner

Le son est l’un des outils essentiels aussi pour vous nettoyer, vous ressourcer et réaligner vos corps.

Il existe sur internet de nombreuses musiques vous permettant de vous nettoyer, vous ressourcer.

Le bol chantant (tibétain ou en cristal par exemple) est un outil que vous pouvez utiliser au quotidien pour vous nettoyer.

Prenez votre bol et faites-le chanter avec votre bâton. Placez le bol devant chacun de vos chakras. Fermez les yeux et sentez le nettoyage se réaliser.

Lorsque vous avez fini avec un chakra, vous pouvez passer au suivant.

Si vous possédez un grand bol, vous pouvez même le poser à l’envers sur votre tête et frapper dessus avec votre mailloche.

Vous prenez alors une douche de son. Cette technique est très ressourçante et très efficace.

Voir aussi : https://emilie-m.net/chantez-faites-vibrer-votre-voix/

La méditation vous permet de vous nettoyer et vous recentrer

La méditation est un exercice présent dans de nombreuses pratiques de développement personnel et voies spirituelles. Que vous pratiquiez 5 minutes par jour, plusieurs fois par semaine ou au-delà de 20 minutes par jour, ce moment est bénéfique pour vous.

Il vous permet de vous détacher d’événements passés. En revenant au présent, à vous-même, à votre respiration, à votre intériorité, vous vous détachez de ce qui vous pollue.

En outre, cela vous permet de vous recentrer. C’est essentiel au quotidien car l’une des premières raisons pour laquelle vous pouvez vous sentir fatigué réside dans votre capacité à être centré.

Prenez au moins 5 minutes plusieurs fois par semaine pour méditer.

Une méditation simple consiste d’abord à prendre conscience de votre respiration. Fermez les yeux ou gardez-les mi-clos si vous ne pouvez pas les fermer entièrement. Centrez-vous sur votre respiration. Et si vous avez besoin, ajoutez une musique de relaxation.

La respiration est l’une des clés de votre détente et de votre bien-être.

Voir aussi : https://emilie-m.net/la-meditation-gassho-pour-se-retrouver-au-quotidien/

Le rôle de la nourriture dans votre équilibre

Vous êtes des êtres spirituels incarnés dans la matière.

La nourriture au même titre que les échanges verbaux que vous avez avec les autres nourrit votre corps énergétique.

Aussi certaines plantes, certains aliments peuvent vous aider à vous nettoyer. Ainsi les pissenlits sont excellents pour accompagner le nettoyage de vos reins et de votre vessie.

Ces organes sont rattachés à vos peurs, les peurs ancestrales. Accompagnez votre travail spirituel sur ce sujet d’une consommation de pissenlits frais, aussi d’infusions par exemple.

D’une manière générale, une nourriture saine, la moins transformée possible, la moins industrielle, et la moins traitée aussi contribue à maintenir un bon équilibre énergétique de votre être.

Pour autant, restez souple et ouvert. Autorisez-vous quelques exceptions parfois. Votre organisme saura récupérer d’un excès.

Cet article est loin d’être exhaustif sur le sujet du nettoyage énergétique. Il existe aussi un outil que j’utilise très souvent la flamme violette de Maître Saint Germain. Tout le monde peut l’utiliser. Je ne la conseille pas à tous, tout simplement car c’est un nettoyage puissant qui peut vous bousculer : à utiliser quand vous vous sentez prêt !

Pour finir, il existe déjà de nombreux outils à votre disposition pour vous nettoyer au quotidien : sauge, palo santo, oliban, bol chantant, son, méditation et bien sûr votre nourriture.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Retrouvez votre véritable sensibilité avec la septaria

Pour cet article de lithothérapie, j’ai choisi de vous présenter une pierre magnifique, douce et puissante : la septaria. Celle-ci est aussi surnommée œuf de dragon. Cette pierre peut vous accompagner sur différents plans : physique, mental et émotionnel.

Elle participe au rééquilibrage de vos énergies et à votre évolution.

La septaria dissout les blocages physiques

La septaria est connue pour dénouer les blocages physiques et émotionnels et stimuler vos capacités d’auto-guérison.

Posée sur le chakra sacré et sur le plexus solaire, elle favorise la digestion et soulage les douleurs de l’estomac. Elle est donc conseillée au plus grand nombre que vous ayez des troubles passagers ou récurrents (aigreurs d’estomac ou troubles du colon irritable par exemple).

En outre, la septaria est une pierre avec laquelle vous pouvez travailler afin de consolider vos os et vous aider à la cicatrisation des tissus.

Enfin celle-ci augmente votre pouvoir d’auto guérison et éloigne les dépressions saisonnières.

La septaria dissout vos blocages émotionnels

Sur le plan émotionnel, la septaria dissout les carapaces que vous avez construit au fil des chocs émotionnels difficiles que vous avez vécus.

Elle efface la mémoire de ces chocs et remet en circulation votre sensibilité naturelle.

La septaria vous aide à canaliser les émotions et à extérioriser vos énergies négatives. Rappelez-vous que vous ne pouvez pas éviter de vivre des émotions. Il est primordial de les laisser circuler. La septaria vous aide dans ce sens.

De plus, la septaria est une pierre d’ancrage qui vous confère confiance en vous.

Vous apprécierez sa texture, sa forme et sa présence lors de vos méditations.

Voir aussi : https://emilie-m.net/la-gestion-du-stress-avec-la-lithotherapie/

Transformation et libération avec la septaria

Surnommée la « Pierre du Dragon » ou « œuf de dragon », la septaria est liée au Chakra Racine. Pierre d’ancrage et d’enracinement à la Terre, elle libère et nettoie vos mémoires karmiques (passé, présent et futur). 

Elle symbolise la transformation et la libération.

Voir aussi : https://emilie-m.net/memoire_cellulaire_fatalite/

Par ailleurs, vous pouvez utiliser la septaria en tant qu’outil lors de séance de programmation neurolinguistique. Celle-ci vous aidera à dissoudre une croyance limitante ou un autosabotage.

A cela s’ajoute le fait qu’elle vous aide à reprogrammer et ancrer un objectif bénéfique pour votre évolution et bien être personnel.

Si vous êtes impatient, cette pierre est faite pour vous. La septaria symbolise la patience et l’endurance et vous accompagne jusqu’à la concrétisation de vos projets.

Celle-ci vous insuffle motivation et courage pour avancer sur votre chemin de vie.

Voir aussi : https://emilie-m.net/langelite-pour-communiquer-avec-les-plans-superieurs/

Enfin, la septaria vous permet de développer vos capacités d’échange dans un groupe.

Pour conclure, la septaria est une pierre magnifique qui vous permet de travailler sur votre structure physique (ossature, ancrage) et stimuler votre capacité d’auto guérison. Celle-ci vous permet de dissoudre vos blocages émotionnels et vous accompagne dans la libération et la transformation de vieux schémas de pensées, croyances que ceux-ci soient issus de cette vie ou d’une autre vie.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur la septaria ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Reconnaître votre valeur pour reconnaître celle de l’autre

Vous êtes nombreux à manquer de confiance en vous et ainsi à être en pleine capacité de reconnaître votre valeur. Je parle bien sûr de votre valeur réelle.

Je sais de quoi je parle. J’y suis passer avant vous !

Dans cet article, je vous propose de mieux comprendre comment le fait de reconnaître votre valeur est important dans votre relation à l’autre et la reconnaissance de la valeur de l’autre.

Vous êtes unique !

Vous passez sans doute votre temps à vous comparer aux autres. Dès votre plus jeune âge, vous vous comparez à vos copains et copines à l’école. Si vous avez des frères et des sœurs, vous vous comparez à eux. Il est possible que vos propres parents contribuent à cette comparaison.

Dès maintenant, il est primordial que vous preniez conscience que vous êtes unique, même dans le cas où vous avez un jumeau ou une jumelle.

La vérité est que vous êtes un être unique quel que soit le lieu où vous vous trouvez. De nombreux outils peuvent vous aider dans ces prises de conscience : reiki, méditation, angéologie traditionnelle, médecine symbolique.

Re-connaître votre valeur

Vous avez pris conscience du fait que vous êtes unique. Et en cela, vous avez déjà fait un grand pas.

La deuxième étape est de reconnaître votre valeur. Que signifie reconnaître votre valeur ? C’est prendre conscience de ce que vous savez faire, de vos idéaux, de vos valeurs, de vos expériences (quelles qu’elles soient car ce sont celles-ci qui contribuent à faire qui tu es). Si vous n’aviez pas suivi le chemin que vous avez parcouru, vous n’auriez pas pu développer vos valeurs.

Vous avez de la valeur. Reconnaissez la. A mesure que vous travaillez sur vos fausses croyances, vous êtes plus apte à reconnaître votre valeur.

Voir aussi : https://emilie-m.net/conquerir-votre-liberte/

L’autre votre miroir, votre maître

La rencontre avec l’autre est une merveilleuse opportunité au quotidien d’évoluer. Rappelez-vous de cette règle essentielle qui dit que l’autre est votre miroir. Autrement dit, si vous percevez des défauts, des limites, des frustrations ou au contraire des qualités, des valeurs qui vous plaisent chez l’autre, cela signifie que cela est présent en vous.

Cela constitue votre culture personnelle. C’est par les réactions que l’autre génère en vous qu’il devient votre maître et non pas toujours par des échanges théoriques/pratiques.

Prenez l’habitude de regarder à l’intérieur de vous. C’est de cette manière que vous vous découvrirez et que vous vous re-connaîtrez.

Re-connaître la valeur de l’autre

Lorsque tu sais reconnaître qui tu es et ta valeur, tu apprends progressivement à reconnaître l’autre. Il ne s’agit plus seulement de le reconnaître à travers l’effet miroir, mais bien à travers sa singularité ou ses petits gestes du quotidien.

Mon voisin m’a laissé un sac rempli de carottes. Je lui témoigne toute ma gratitude. Je reconnais sa valeur. Cela n’était pas dû !

Ma fille me prend dans ses bras et me dit « je t’aime ma maman d’amour ». Je lui réponds « je t’aime ». Je reconnais toute sa valeur.

Voir aussi : https://emilie-m.net/sortez-du-triangle-dramatique/

En conclusion, rappelez-vous que vous êtes un être unique. Apprenez à reconnaître qui vous êtes et votre valeur. L’autre peut être un maître précieux dans votre prise de conscience. Après avoir reconnu votre propre valeur, vous êtes en mesure de reconnaître la valeur de l’autre. Cela nous enrichit tous !

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Conquérir votre liberté

Dans nos sociétés dites « modernes », l’individualisme s’est développé de manière impressionnante et accélérée. Il ne s’agit pas d’un égoïsme sain la plupart du temps. Il s’agit de se refermer sur soi-même, d’être dans une démarche égotique à la recherche de soi sans réel but. Il s’agit bien souvent d’exister aux yeux des autres. Mais existez-vous seulement auprès de vous-même ?

Derrière cet individualisme se cache bien souvent la recherche de votre propre liberté. Aussi vais-je vous proposer dans cet article quelques pistes pour définir ce qu’est cette liberté.

La peur d’être libre

Et commençons par une observation de vos comportements et de vos choix au quotidien. En réalité, ils sont bien souvent orientés par vos peurs : que dira cette personne ? Comment va réagir ma famille si j’agis de cette manière ? Vous conditionnez votre liberté au regard des autres. Et en réalité, vous n’êtes pas libre.

Vous voudriez être libre, mais l’inconnu, les rencontres et ce que sera demain vous effraient.

Finalement ce que vous cherchez réellement vous effraie. Votre liberté vous effraie. Pourquoi ? Parce que celle-ci requiert de lâcher-prise.

La liberté d’être qui vous êtes

Être libre ne veut pas dire faire n’importe quoi. Cela signifie être vous-même. Et pour être vous-même, vous devez déjà apprendre à vous observer, à savoir ce que vous aimez et ce qui vous fait vibrer.

Vous devez reconnaître vos peurs et accepter de lâcher le contrôle sur les personnes et les événements qui vous entourent. Cela signifie par exemple d’accepter que telle personne ait telle personnalité. Si cela vous gêne trop, mettez vos limites ou éloignez-vous de cette personne.

La seule personne qui peut vous changer, c’est vous-même. Il en est de même pour toutes les autres personnes que vous rencontrez au cours de votre vie.

Être libre d’être vous-même, c’est aussi accepter que certaines personnes puissent ne pas vous comprendre.

Voir aussi : https://emilie-m.net/perdre-le-controle-pour-cheminer-dans-le-bonheur/

La liberté de choisir avec qui vous êtes

De facto, plus vous êtes à l’aise avec qui vous êtes, plus vous avez envie de respecter vos valeurs et votre être.

Vous ressentez le besoin d’être avec des personnes qui vibrent comme vous sur les mêmes sujets ou activités. Sentez-vous libre de choisir avec qui vous passez du temps. Libérez-vous d’obligations culturelles, familiales, sans rejeter pour autant vos responsabilités.

Sentez-vous libre du moment où vous voulez être avec les personnes.

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-mat-ou-le-chemin-de-la-liberte/

Soyez libre en vous allégeant

Votre liberté s’acquiert non pas seulement par des choix dans la matière, mais aussi par un travail sur vous-même.

Très souvent, vous mettez en place des actions qui n’aboutissent pas car vos énergies ne vous le permettent pas. Cela signifie que dans votre champ énergétique, des informations issues de vos mémoires émotionnelles, voire des mémoires transgénérationnelles sont bloquantes. Il peut s’agir d’événements, de fausses croyances.

Vous pouvez changer les informations bloquantes présentes dans votre champ énergétique. De nombreux outils vous le permettent : reiki, chamanisme, médecine symbolique etc.

Plus vous vous déchargez d’informations erronées, plus vous rapprochez de l’être que vous êtes réellement. Et surtout plus vous êtes libre de prendre le chemin qui vous appartient.

Voir aussi : https://emilie-m.net/sortez-du-triangle-dramatique/

Ou encore : https://emilie-m.net/le-mal-est-educationnel/

En résumé, votre liberté s’acquiert d’abord en dépassant votre peur d’être libre. C’est ensuite un chemin pour être libre d’être vous-même et d’être avec qui vous le souhaitez. Tout cela est possible parce que vous réalisez un travail en conscience de transmutation d’informations erronées limitantes. Alors il est temps à présent de prendre votre envol sur le chemin de votre liberté !

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Reiki Usui, à quoi servent les symboles ?

Vous pratiquez le Reiki Usui au premier degré et vous demandez à quoi servent les symboles transmis dès le deuxième degré ? Ou vous souhaitez débuter votre cheminement sur la voie du Reiki et avez entendu parler de symboles… De quoi s’agit-il ? A quoi servent-ils ? Le Reiki Usui est-il la seule méthode reposant utilisant des symboles ?

Des symboles pour concentrer l’énergie

Les symboles sont présents dans votre quotidien. Ils sont l’occasion de concentrer à travers un visuel ou un logo, une idée, un concept ou tout simplement une énergie. C’est notamment le cas des ondes de forme, véritables symboles aux propriétés vibratoires.

Voir ici l’utilisation des ondes de forme : https://emilie-m.net/le-nettoyage-des-mineraux/

Les symboles sont souvent le moyen de transmettre une information, une énergie de manière efficace et concentrée. Les symboles peuvent être visuels, mais aussi sonores (mantras par exemple).

Des symboles pour focaliser sur des rayons d’énergie

Les symboles transmis lors des initiations de Reiki Usui permettent de focaliser l’énergie du symbole. Chaque symbole vous permet de travailler en profondeur une énergie : amour, mental/émotionnel etc.

Chaque symbole Reiki correspond à un rayon d’énergie.

C’est d’abord la raison principale pour laquelle vous ne pouvez pas recevoir l’ensemble des symboles au cours d’une seule initiation. Vous devez intégrer progressivement ces énergies en vous. Elles vous permettent de travailler différentes dimensions de votre être.

Des symboles pour intégrer progressivement des énergies de guérison holistique

Vous pouvez utiliser les symboles de Reiki Usui dans votre quotidien pour accroître votre énergie, pour développer votre protection en cas de besoin, pour remonter votre énergie etc.

Vous utilisez vos symboles dans vos autotraitements pour accroître les effets du traitement de premier niveau. En outre, certains symboles vous permettent de travailler sur certains champs spécifiques, tels que le mental et l’émotionnel par exemple.

En outre, vous pouvez utiliser ces symboles sur autrui au cours de traitements.

Rappelez-vous que vous devez toujours avoir l’autorisation de la personne à qui vous proposez une séance de Reiki. Vous ne devez pas imposer une séance sous prétexte que cela serait bon pour elle.

Voir aussi : https://emilie-m.net/reiki-usui-et-mantra/

Des symboles dans d’autres méthodes

Le Reiki Usui s’appuie sur des symboles visuels et des sons sacrés (kotodamas) pour utiliser des énergies focalisées sur certains champs.

Toutefois il existe d’autres méthodes utilisant aussi des symboles tels que le Reiki Kristal, le Reiki Karuna, Karuna Ki etc.

En dehors de ces méthodes, il existe des symboles permettant de focaliser des énergies et pouvant être utilisés par tous. C’est le cas de la fleur de vie, de l’antahkarana etc.

Au final, les symboles sont présents dans votre quotidien. Ils vous permettent d’utiliser une énergie focalisée que vous pouvez utiliser dans votre quotidien, vos autotraitements et les traitements sur autrui. Vous intégrez progressivement ces énergies dans votre vie. Enfin vous pouvez aussi des symboles d’autres systèmes énergétiques et des symboles universels tels que la fleur de vie par exemple.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur les symboles de Reiki Usui ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Sexualité sacrée : communier avec le divin

Depuis de nombreux mois et années, je vois passer des sujets ou échanges sur le sujet de la sexualité sacrée. Pour beaucoup et notamment beaucoup de femmes, vous souhaitez vivre une sexualité épanouissante et sacrée. Mais de quoi parle-t-on ? Comment cette sexualité sacrée s’exprime-t-elle dans le quotidien de votre couple ?

Et surtout par quel travail sur vous pouvez-vous vivre une sexualité sacrée ?

Arrêter le culte de la performance

Parler sexualité est une bonne chose si le sujet est traité avec sérieux, bienveillance et respect.

La sexualité n’est pas un concours. C’est un moment de communion avec l’autre, avec le divin en soi, en lui.

C’est un état d’abandon total à l’amour, se fondre dans l’amour pour n’être plus que cela.

Ce n’est pas seulement faire l’amour à un corps pour obtenir une jouissance et un plaisir physique. C’est une élévation vibratoire. C’est une communion de deux âmes, de deux êtres.

Autrement dit, vous devez vous détacher du culte de la performance dans lequel est tombé notre société depuis de nombreuses années : durée de l’acte, longueur de sexe, éjaculation précoce, femme fontaine etc. Ces visions culpabilisent les personnes, hommes et femmes, alors que la sexualité est bien plus que simplement un acte physique.

Voir aussi : https://emilie-m.net/vivre-une-relation-divine-dans-le-couple/

Faire l’amour au quotidien

Utilisez les bons mots lorsque vous évoquez votre sexualité. Il s’agit bien de faire l’amour. Faire l’amour devrait faire partie de votre quotidien. Quand je dis cela, je ne parle pas de fréquence de l’acte intime au sein de votre chambre. J’évoque la manière dont se développe réellement votre sexualité sacrée. Celle-ci se développe dans le respect de votre partenaire : regards échangés, dialogues, écoute attentive, tendresse. Ces échanges, vous les avez généralement en début de relation. Puis le lien semble s’étioler.

Or ce lien est à nourrir au quotidien. Oui embrasser votre partenaire ou lui parler avec tendresse est un geste quotidien d’amour qui nourrit votre sexualité. Pourquoi parle-t-on de sexualité sacrée ? Parce que vous construisez votre sexualité dans le quotidien. Vous construisez des rituels pour honorer votre amour. Vous vivez votre sexualité en conscience en sachant que celle-ci ne se réduit pas seulement au moment de jouir.

Jouir ne suffit pas

Toujours dans cette idée de déconstruire de fausses croyances, vous devez apprendre à désapprendre. La sexualité ne se résume pas à une pénétration ou à des phases (préliminaires par exemple). Tout dans l’acte est amour. C’est faire l’amour, que d’apporter caresses et baisers à son/sa partenaire.

Apprenez ce que l’autre aime recevoir. Sachez ce que vous aimez recevoir. Partagez le. Et communiez avec votre partenaire.

Autorisez-vous à fondre dans l’amour, à vous abandonner à celui-ci. C’est une preuve de la confiance que vous portez à l’être que vous aimez.

Dans ce sens, jouir ne suffit pas. C’est le moment du partage qui importe le plus.

Lorsque vous communiez avec la personne que vous aimez, vous communiez avec l’être divin qu’il est. Vous honorez les êtres divins que vous êtes.

Se libérer de schémas erronés pour vivre pleinement sa sexualité

Pour pouvoir vivre une sexualité sacrée, il ne s’agit pas seulement de vouloir essayer telle position ou être gentil. En effet bien souvent, des schémas erronés de pensées vous limitent et vous entraînent à répéter les mêmes fonctionnements.

Il est nécessaire pour vous de vous détacher des dogmes des religions : culpabilité, ou alors une sexualité uniquement pour avoir des enfants.

Oui vous pouvez et vous avez le droit de vivre une sexualité pour vous épanouir, pour prendre du plaisir avec l’autre. Oui vous pouvez communier avec l’autre sans être dépendant de lui ou elle.

La sexualité sacrée repose sur une confiance mutuelle entre les deux partenaires.

Pour atteindre cet état, vous devez reprendre la responsabilité de votre vie. Autrement dit, vous devez prendre conscience de vos schémas limitants, de vos croyances erronés concernant la sexualité.

Celles-ci sont souvent issues de votre éducation, de votre entourage, de vos ancêtres. Libérez-vous de ces mémoires pour vivre pleinement votre vie, pour être pleinement vous-même et pour vivre une relation sacrée avec votre partenaire.

De nombreuses disciplines peuvent vous accompagner sur ce cheminement : libérations de charges émotionnelles, reiki, médecine symbolique, chamanisme etc.

En conclusion, vivre une sexualité sacrée est possible en vous détachant d’abord du culte de la performance. C’est aussi possible en prenant conscience que cette sexualité se construit au quotidien et dans le quotidien. Faire l’amour à la personne que vous aimez est un acte quotidien de communion avec l’autre. L’échange et la communion avec votre partenaire peut devenir un véritable rituel, vous invitant à vous fondre dans l’amour avec tendresse et bienveillance.

Enfin tout ceci est possible si vous cheminez intérieurement et prenez le chemin pour vous connaître et transmutez vos mémoires erronées. C’est en vous rencontrant pleinement, en rencontrant votre être divin que vous rencontrerez l’être divin qui est à l’intérieur de votre partenaire. C’est de cette manière que vous vivrez pleinement votre relation divine et une sexualité sacrée.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Ou retrouvez-moi sur Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Ou sur Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

L’énergie christique, à la découverte de l’amour inconditionnel

Depuis plus de 2000 ans, certains adeptes du christianisme attendent le retour du christ sur terre. Mais de quoi parle-t-on quand on évoque l’énergie christique ? Celle-ci appartient-elle à une religion ? Que nous enseigne-t-elle au-delà de tout dogme ? Et comment l’intégrer dans son développement personnel ?

L’énergie christique au-delà d’un personnage

Christ signifie d’abord « oint ». L’Oint est celui qui est consacré à l’aide d’huiles.

Plusieurs religions ont vu en Jeshua, le Christ. Mais peu ont vu Jeshua en Jeshua. Jeshua, celui qui a été appelé Jésus le Christ était en réalité un initié de l’énergie christique. L’énergie christique appartient à tous. Elle devrait être au cœur de chacun, de vous.

Certains d’entre vous l’ont déjà reçue il y a des éons et l’ont laissé dormir jusqu’au moment opportun.

Chacun d’entre vous peut l’accueillir en son cœur.

L’énergie christique, prendre conscience de la divinité en soi

L’énergie christique est une énergie universelle. L’énergie christique a son siège dans le Soleil.

Vivre l’état christique, c’est prendre totalement conscience de la divinité qui est en soi et vivre cette divinité.

Lorsque vous aurez vécu cette divinité qui est en vous, vous ne verrez plus le corps que vous habitez de la même façon, car vous aurez maîtrisé votre matière. Et, au lieu que l’esprit obéisse à la matière, comme c’est le cas actuellement pour beaucoup d’entre vous, c’est la matière qui obéira à l’esprit.

A ce moment-là, vous aurez atteint l’état christique. Vous maîtriserez la matière.

Vous ne pourrez la maîtriser que par l’Amour total, par l’échange total qui se fera entre le Divin qui est en nous et le Divin qui se trouve dans la matière. Comprenez que vous pouvez atteindre cet état en acceptant la rencontre du divin en vous.

Être prêt à aller au cœur de soi

Accepter d’aller à la rencontre du divin en vous, c’est d’abord accepter de rencontrer votre propre part d’ombre. Une fois cette phase réalisée, après tout il est facile de comprendre que l’ombre vous habite, acceptez que la lumière vous habite.

Car il n’y a pas d’ombre sans lumière. Vous ne pouvez pas être seulement ombre.

Allez explorer votre propre lumière.

Plongez dans votre lumière.

Voir aussi : https://emilie-m.net/laissez-lamour-sinstaller-entre-deux-etres/

L’énergie christique : rentrer au cœur de la croix

Laisser l’énergie christique en vous, c’est aussi accueillir la croix en vous. Il ne s’agit pas de porter souffrance et culpabilité, mais d’accueillir pleinement la symbolique de votre verticalité et de votre horizontalité. Vous êtes un être cosmique relié à la terre et au ciel. Vous êtes un être incarné dans un plan contraint par la temporalité.

C’est dans cet état d’esprit que vous devez accepter d’incarner cette croix, d’entrer en elle.

En conclusion, l’énergie christique est une énergie universelle d’amour. Celle-ci appartient à tous. Chacun d’entre vous peut travailler avec celle-ci, l’accueillir pour vivre relié profondément à votre partie divine tout en étant pleinement incarné ici sur terre.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

Sortez du triangle dramatique

L’analyse transactionnelle est une approche qui vous permet de mieux comprendre les interactions avec vos proches à travers l’analyse des dynamiques relationnelles. L’un des éléments le plus connu de cette approche est le triangle dramatique. Je vous propose ici de mieux comprendre en quoi l’analyse transactionnelle vous permet de reprendre en main votre vie et devenir ainsi pleinement acteur de votre vie.

Eric Berne évoque la liberté de chacun

Psychiatre à l’origine de l’Analyse transactionnelle, Eric Berne a observé ses patients et compris que des schémas qui se répétaient reposaient sur des états du moi et des positionnements répétés. Pour faire court, vous répétez un scénario établi dans votre enfance.

Simplement, il ajoute que chacun est libre. Vous êtes tous nés libres. Autrement dit, vous avez le pouvoir et la liberté de changer votre vie.

Votre scénario n’est pas voué à se répéter indéfiniment.

Voir aussi : https://emilie-m.net/trouver-votre-voie-spirituelle/

Quand le triangle dramatique montre les logiques des relations

C’est Stephen Karpman qui a mis en évidence des dynamiques relationnelles entre deux personnes sous la forme du triangle dramatique. Il considère que vous vous positionnez soit en tant que persécuteur (ou bourreau), sauveur (ou sauveteur) et victime.

Vous pouvez tour à tour changer de rôle. Si vous vous positionnez en tant que sauveur, vous avez tendance à faire les choses à la place des autres. Vous en tirez un bénéfice en vous sentant valorisé par vos actions. En agissant « pour le bien de la personne », le fait est que vous dévalorisez cette personne. Et de facto, vous nourrissez un schéma relationnel erroné. Cette personne comptera toujours sur vous.

Si vous prenez la posture du persécuteur, vous critiquez sans cesse les choix de la personne. Vous la critiquez. Bref, vous dévalorisez la personne et ainsi contribuez à sa posture de victime.

En tant que victime, vous considérez que tout ce qui vous arrive est la faute des autres. Vous n’avez aucun pouvoir sur ce qui vous arrive. Pire, personne ne vous comprend. Et vous attendez que les solutions viennent de l’extérieur de vous.

En vérité, ces trois positions sont-elles tenables à terme ? Si vous souhaitez vivre une vie apaisée, vous devez sortir de ce paradigme et changer votre manière de penser et de vous positionner.

Voir aussi : https://emilie-m.net/le-syndrome-du-sauveur/

Changez de paradigme

Pour vivre une vie harmonieuse et changer vos relations avec autrui, vous devez changer de paradigme. Ainsi de bourreau ou persécuteur, devenez challenger. Le challenger sera dans la bienveillance, le non-jugement. Vous proposez vos conseils au créateur uniquement s’il vous sollicite. Vous acceptez qu’il avance selon son rythme.

Vous étiez en posture de sauveur ? Vous changez par la posture de coach. Vous êtes alors uniquement pour poser des questions qui conduiront le créateur à faire des choix, à prendre des décisions par lui-même et seulement par lui-même.

De victime, vous passez enfin à la posture de créateur. Vous devenez 100 % responsable de vos choix et vous les assumez. Quels que soient les résultats obtenus, vous assumez. Vous choisissez les directions que vous prenez et ce que vous voulez vivre comme émotions.

En conclusion, sortir du triangle dramatique vous demande d’abord d’être capable d’analyser votre ou vos positionnements dans vos relations interpersonnelles. Une fois votre prise de conscience réalisée, vous avez à changer de paradigme et de posture afin de changer votre réalité relationnelle.

C’est de cette manière que vous retrouverez des relations saines et une vie épanouissante.

Vous avez encore des questions ou des remarques sur cet article ? Posez-les en commentaires, j’y répondrai avec plaisir.

Bien à vous,

Émilie Laure

Abonnez-vous à ma page Facebook pour suivre la publication d’articles sur le blog, les annonces d’atelier, de formation, de vente sur les salons : www.facebook.com/emilie.reiki/

Twitter : https://twitter.com/ReikiEmilie

Instagram : https://www.instagram.com/emiliemondoloni/

L'Énergie au service de tous